Le pouvoir des couleurs !

Le pouvoir des couleurs !
Le pouvoir des couleurs ! - © Tous droits réservés

Les couleurs ont indéniablement une influence sur notre humeur. Mais aussi sur notre perception du temps et de la température.

La vie en couleurs, c'était ce matin dans le 6/8 sur la Une Télé avec Anne Vanderdonck.

Les couleurs ont indéniablement une influence sur notre humeur !

Le rose est LA couleur fabuleuse par excellence parce qu'elle diminue l'agressivité. Elle est d'ailleurs utilisée dans les prisons ou dans des institutions qui s'occupent d'enfants hyperactifs.

Le bleu stimule la créativité et l'intuition.

Le vert stimule la réflexion.

Globalement, les couleurs ont une incidence incroyable sur la mémoire. Le fait que les étudiants utilisent des marqueurs fluos sur leurs notes de cours est donc un excellent réflexe ! Parce qu'on retient beaucoup mieux ce qui est coloré.

Les couleurs les moins intéressantes (sauf en combinaison avec d'autres) sont le blanc, le noir et le brun.

Le chouchou, c'est le bleu

La couleur que tout le monde adore, c'est le bleu. Depuis le 18ième siècle, c'est incontestablement la couleur émergeante.

A noter que les femmes l'aiment à égalité avec le vert.

Et la couleur que tout le monde déteste, c'est le jaune. Paradoxal puisque le jaune est lumineux et dégage quelque chose de plutôt positif et joyeux.

Perception du temps et de la température

Les couleurs ont une influence sur notre notion du temps. Le temps nous semblera passer plus vite dans une chambre avec des murs aux teintes chaudes (orange, rouge...).

Les couleurs peuvent aussi changer notre perception de la température ambiante. Il peut y avoir jusqu'à 3 degrés de différence entre la température réelle de la pièce et la température ressentie. Un bon moyen de "réchauffer" les pièces exposées au Nord d'une habitation. Un seul mur rouge par exemple peut suffire...

Contraste et lisibilité

Le lisibilité maximale de près c'est le noir sur blanc.

De loin, la lisibilité maximale c'est le noir sur jaune. C'est pour ça qu'au début du 20ième siècle aux Etats-Unis, les taxis  - les yellow cabs - étaient "jaune et noir" pour qu'on les voient bien et pour éviter les accidents.

Enfin, ce qui se lit le moins bien en matière de contraste et de lisibilité, c'est le texte rouge su fond blanc. Parce que le rouge est une couleur forte et attire très fort l'attention. Ca va donc mettre en branle notre cerveau reptilien. Celui qui peut activer le signal "danger" et enclencher "l'alerte ou la fuite". Au niveau du comportement, ça permet toutefois de décoder et de réfléchir vite.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK