Le groupe bruxellois 'Behind The Pines' : le gros coup de coeur de Julie Compagnon

;
3 images
; - © Tous droits réservés

Stéphan Eicher et 'Behind The Pines', sont sous les projecteurs de l'actualité musicale cette semaine.

Focus sur ces artistes sous la "bonne note" de Julie Compagnon.

Gros Coup de Coeur "Behind The Pines"

Derrière ces mots, un groupe: Behind The Pines, fondé autour de l'amitié de deux musiciens, Andréa et Johnny, il y a peu rejoints par Tomas et Grégory. Ensemble, ils débarquent avec un premier cinq titres à l'image de leur adage.

Inspiré, impertinent, percutant et singulier.

Qui s'ouvre avec le reflet d'une personne, déformé au fil du temps.

Cette personne se découvre via son reflet et se dévoile au fur et à mesure du morceau. Elle finit par se retrouver.

https://www.facebook.com/behindthepinesmusic/

Ce qui n’était à la base qu’une collaboration entre deux projets distincts évolue rapidement et c’est assez logiquement que " Calumny " voit le jour. Grâce à l’expérience et la crédibilité acquises auparavant, ils s’entourent d’une multitude de personnes enrichissantes (chanteuses, ingénieurs, vidéastes, photographes, organisateurs d’évènements, etc.) et mettent un maximum de moyens en œuvre pour élever ce projet naissant à un rang qui pourra leur permettre d’atteindre leurs objectifs. 3 mois après la première rencontre en studio, un EP complet, électronique aux influences acoustiques, dénommé " Infinitely EP " est finalisé et le duo Calumny peut compter sur une quinzaine de morceaux supplémentaires, tous originaux et " hors-codes ", pour assurer sa pérennité musicale à moyen terme. 

Stephan Eicher un album "Hüh!"

Six ans après son dernier projet, et une longue tournée " Stephan Eicher und die Automaten ", Stephan Eicher revient aujourd’hui sous les projecteurs. Il n’est pas seul dans cette aventure puisqu’il s’entoure du groupe Traktorkestar, une fanfare folle aux accents balkaniques venant de Berne et composée de cuivre. Pour le chanteur, "  Traktorkestar, ce n’est pas seulement une fanfare balkanique, ce sont aussi des musiciens hors pair qui peuvent aussi aller vers le jazz ou la musique classique  ". 

Stephan Eicher revisite "Combien de temps" accompagné de la fanfare suisse Traktorkestar.

 Extrait de l'album "Hüh!"

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK