Le Flash Tendance: l'autosuffisance alimentaire dans son jardin

Le Flash Tendance: l'autosuffisance alimentaire dans son jardin
Le Flash Tendance: l'autosuffisance alimentaire dans son jardin - © Tous droits réservés

Ce soir, place à l’autosuffisance alimentaire chez soi.

 

Voici la première serre connectée. Lancée par MyFood, une startup française qui s’est investie dans l’autoproduction d’une nourriture saine de manière écologique.

Avec la serre connectée, l’entreprise propose un espace de 24m2 où l’on peut cultiver ses légumes, ses fruits, ses herbes aromatiques avec un bassin et des poissons au milieu.

Pour faire pousser les plantes, vous n’aurez à utiliser aucun engrais chimique. Il faut juste laisser la nature suivre son cours. En effet, celles-ci-sont arrosées par les eaux usagés du bassin qui contiennent les déjections des poissons. Or, ce sont des engrais extrêmement efficaces. De plus, ce recyclage vous permettra d’économiser jusqu’à 90% d’eau !

Moderne, la serre Myfood peut être commandée depuis un Smartphone. En effet, elle est équipée de nombreux capteurs qui peuvent vous informer à distance de l’humidité ambiante, du pH du sol ou encore de la température du sol ou de l’eau.

Pouvant nourrir jusqu’à quatre personnes, la serre Myfood est capable de produire 400 kilos de fruits et de légumes par an.

Aujourd’hui 30 citoyens pionniers expérimentent à travers l’Europe ce retour aux sources, afin de peaufiner et améliorer les différents prototypes.

Avec un système connecté et intelligent, il vous suffira d’y consacrer 20 min par jour pour récolter les fruits de votre labeur. Selon la taille de la serre le prix varie entre 4000€ et 8000€ (prix pour 3.5m2 à 22m2).