Le Flash Tendance de Candice: Le nez électronique

Le Flash Tendance de Candice: Le nez électronique
3 images
Le Flash Tendance de Candice: Le nez électronique - © Tous droits réservés

Ce soir, place à un nez électronique.

 

Que faites-vous quand vous avez un paquet de jambon dans le réfrigérateur qui a quelques jours ? Réflexe automatique – vous le sentez. Si vous jugez qu’il est encore juste ok et non périmé, vous faites le pique-nique du lendemain et au moment de le manger, vous sentez sans même devoir mettre votre nez dessus que vous auriez dû le jeter la veille. Scénario connu.

Cela arrive pour la charcuterie, le fromage, de la viande ou du poisson à cuisiner, mais aussi les restes, de la soupe au plat mijoté, la viande cuite de la veille ou de deux jours avant, les yaourts éventuellement si vous dépassez un peu la date de péremption.

Dans ce contexte, je vous présente le Foodsniffer. Un nez électronique qui a des capteurs de température, d’humidité, de présence de composés chimiques toxiques. On le place sur la nourriture, on appuie sur le bouton et il nous donne le feu vert ou non pour consommer le produit.

Dans les statistiques, une personne sur trois dans les pays développés souffre chaque année d’une intoxication alimentaire grave suite à un manque de fraicheur d’un produit. Le Foodsniffer coûte 150 euros et vient de sortir. Il existe en blanc, noir, violet et vert.

https://www.amazon.com/Food-Sniffer-Color-Violet/dp/B01HWLTBFO/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1478801424&sr=8-1&keywords=food+sniffer

OU

 

http://www.myfoodsniffer.com/buy.html

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK