Le déménagement est catastrophique pour les chats !

QDN replay
QDN replay - © Tous droits réservés

L'été, c'est la saison propice aux déménagements. Parfois, c'est un projet familial où tout le monde est content parce qu'on change les habitudes... En revanche, les chiens et les chats ne comprennent pas toujours ce qu'il se passe et les maîtres ne savent pas trop comment réagir.

Nous avons fait appel à Joël Dehasse, vétérinaire-comportementaliste, pour nous expliquer la meilleure façon de se comporter avec nos animaux dans cette situation. Selon lui, nous ne pouvons rien mettre en place en amont. C'est surtout pendant et après le déménagement que nous devons prêter attention à nos animaux de compagnie. Ensuite, il faut faire la distinction entre les chiens et les chats. Pour le chat qui est attaché à son territoire, à son espace, le déménagement est catastrophique ! En revanche, pour le chien qui est beaucoup plus attaché à ses maîtres, le changement d'habitation est plus facile : "Il n'y a rien à faire à l'avance. C'est surtout au moment du déménagement. Avec le chien, on peut éventuellement aller sur place avant, oui c'est possible parce que le chien est un animal social qui vit avec son groupe social, avec sa famille. On peut donc très bien aller voir la maison ou l'appartement avec lui pour qu'il commence à prendre ses premiers repères. Avec un chat, c'est beaucoup plus compliqué. Il s'agit d'un animal territorial qui est attaché à un territoire, un espace. Il est plus attaché à cela qu'aux personnes qui vivent dans cet espace. Tout changement pour le chat est une catastrophe. C'est un animal stressé qui doit absolument apaiser son environnement, se déstresser. Pour ça, il se frotte les joues, le corps contre tous les éléments de cet environnement : contre les jambes, les pieds des chaises, les différents meubles... Le simple fait de déplacer les meubles, ça le stress. On va les toucher, les transporter et en faisant cela, on va enlever toutes les odeurs apaisantes que le chat a mis dessus. Résultat : il va se retrouver dans un lieu qui lui est totalement inconnu".

Que faire ?

Au moment du déménagement, le meilleur moyen de ne pas affoler le chat, c'est de le faire rentrer dans sa cage : "Avec tout ce qui va bouger dans la maison, il risque d'avoir peur, de vouloir s'enfuir et après c'est difficile de le récupérer. Le meilleur moyen est donc de le mettre dans sa cage. Une fois que le déménagement est fait, il faut laisser le chat dans une seule petite pièce avec de la nourriture, des jeux, son bac à litière... Il doit y rester jusqu'à ce qu'il se frotte les joues et le corps à différents éléments de la pièce en question. Une fois que c'est fait (cela peut prendre deux, trois jours et ça peut même aller jusqu'à six semaines), on peut ouvrir une deuxième pièce puis une troisième, une quatrième et ne pas le laisser sortir avant deux ou trois semaines. On peut le faire sortir uniquement quand il s'est adapté à toute la maison ou à l'appartement. Et si on le sort, il faut le tenir en laisse ou lui mettre un harnais. Il faut aussi que le maître aille avec lui, qu'il l'accompagne et lui montre des repères. Il faut toujours le faire rentrer au même endroit et de la même façon. Comme ça, si le chat a une crise de panique à l'extérieur, il a un seul réflexe qui est celui de rentrer dans la maison".

Avec le chien, il n'y a aucun problème à partir du moment où il reste auprès de sa famille : "Il n'y a rien à faire de spécial avec le chien. Le stress du déménagement est communiqué au chien qui est un peu le miroir de nos émotions. Donc, oui, il va stresser rien qu'à la vue des valises, des caisses,... mais bon quand il est avec sa famille, il n'y a pas de problème. Il va beaucoup plus s'attacher au maître plutôt qu'au territoire ".

Quel est le rôle d'un comportementaliste ?

Si ça ne va vraiment pas au moment du déménagement, le comportementaliste est là pour venir en aide à votre animal : "Mon travail est de déterminer le niveau d'anxiété du chat, s'il est dans la peur, la colère, la tristesse ou la dépressoin et je vais traiter ça. Je vais redonner les mêmes conseils, à savoir de garder le chat dans une seule pièce au départ pour ensuite l'aider à aller dans les pièces successives".

Un dernier petit conseil de la part de notre vétérinaire-comportementaliste : "Si vous avez vraiment peur de perdre votre animal pendant le déménagement, il faut lui mettre un GPS comme ça vous saurez exactement où se trouve votre chien ou votre chat. Il existe des médailles GPS".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK