Le curcuma... Une épice précieuse pour notre santé

temporary-20191125044926
8 images
temporary-20191125044926 - © sasirin pamai - Getty Images/iStockphoto

Le curcuma est une épice précieuse, c’est la meilleure pour la santé car elle contient des nutriments dotés de très nombreuses vertus.

Antiseptique, le curcuma possède des vertus incroyables pour la peau

Le curcuma contient de la curcumine, reconnu comme un agent antiseptique et antibactérien naturel.

Cette épice est donc idéale pour désinfecter les coupures et les brûlures, mais également dans le traitement du psoriasis et d’autres maladies inflammatoires de la peau. Elle accélère la cicatrisation et répare la peau endommagée.

Sur la souris, le curcuma a montré des résultats prometteurs pour ralentir la progression de la sclérose en plaques.

Attention à le mélanger à un corps gras ou avec dans de l’eau avant de l’appliquer à l’aide d’une compresse.

Une épice anti-cancer reconnue

Associé au chou-fleur, le curcuma pourrait prévenir le cancer de la prostate et stopper sa croissance chez une personne atteinte de cette maladie.
En effet, il préviendrait du mélanome en poussant ses cellules existantes à se suicider. L’épice a par ailleurs démontré que son action pouvait arrêter la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins dans les tumeursIl aurait également fait ses preuves dans la réduction du risque de leucémie infantile.

Le curcuma, anti-Alzheimer

Cette épice pourrait prévenir et ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer en éliminant l’accumulation de plaque amyloïde dans le cerveau.

Le curry, un mélange d’épices essentiellement composé de curcuma (20 à 30 %), est une épice quasi quotidiennement consommée en Inde. Selon les scientifiques, cette tradition culinaire peut expliquer le faible taux de malades d’Alzheimer dans ce pays. Les Indiens âgés de 70 à 79 ans atteints d’Alzheimer sont 25% moins nombreux qu’aux États-Unis.

Une épice bonne pour le foie

Le curcuma est un excellent détoxifiant naturel pour le foie. Selon une étude expérimentale de l’Université médicale de Graz en Autriche, la curcumine retarderait les dommages au foie pouvant conduire à la cirrhose.

Un anti-inflammatoire et analgésique naturel

Le curcuma est anti-inflammatoire naturel et puissant aussi efficace que les médicaments anti-inflammatoires traditionnels et chimiques, mais sans les effets secondaires, ce qui en fait un traitement naturel pour l’arthrite et la polyarthrite rhumatoïde.

C’est aussi un très bon analgésique pour faire passer tous types de douleur naturellement.

Un anti-dépresseur naturel

Le curcuma a longtemps été utilisé en médecine chinoise pour soigner les personnes dépressives de manière naturelle. Dommage quand on voit qu’aujourd’hui environ 60% des Français sont sous anti-dépresseurs chimiques, délivrés par les plus grands laboratoires pharmaceutiques.

Des associations gagnantes

La question est de savoir comment faut-il le consommer.

Vous pouvez le trouver frais. Dans ce cas-là, il ressemble à du gingembre frais. Tout comme ce dernier, on utilise le rhizome, c'est-à-dire la partie enterrée de la plante. Mais sa forme la plus répandue, c'est la poudre. Pour choisir la meilleure poudre, il faut qu'elle soit très colorée et qu'elle sente relativement fort. Contrairement à ce qu'on peut croire, le curcuma n'est pas forcément cher. 

Pour multiplier ses bienfaits, vous pouvez l'associer à du gingembre. En fait, étant donné que cet aliment a aussi des effets anti-inflammatoires et antioxydants, les effets en sont multipliés. On peut également l'associer à du poivre. La curcumine n'est pas totalement assimilable par le corps. Du coup, la solution est de l'associer à du poivre afin d'aider le corps à l'assimiler. Finalement, vous pouvez aussi l'associer à du thé vert. Ce dernier est connu pour ses propriétés antioxydants et l'association des deux multiplierait les effets. Le cocktail miraculeux serait un bon thé vert avec une cuillère de curcuma et une petite pincée de poivre. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK