Laura Smet évoque le décès de son père Johnny Hallyday et recadre Laeticia

Près de trois ans après le décès de son père, Laura Smet a commenté la disparition du taulier en taclant Laeticia Hallyday après l'annonce d'un accord sur l'héritage de Johnny.

Début juillet, la veuve de Johnny annonçait avoir trouvé un accord définitif avec Laura Smet et David Hallyday concernant la fameuse question de l'héritage du rockeur français, mettant fin à plus de deux ans de procédure devant les tribunaux. Mais cet accord est loin d'avoir enterré la hache de guerre entre les deux parties à en croire les dernières déclarations de Laura Smet.

Selon les informations du Parisien, les enfants de Johnny Hallyday ont accepté le testament de leur père visant au partage des biens en faveur de Laeticia, Jade et Joy. "En échange, les deux aînés du rockeur sont protégés des dettes de leur père" précisait le journal français.

Laeticia Hallyday a accordé une interview à Paris-Match dans laquelle elle déplore la tournure médiatique de cette question d'héritage. "Si on avait pu se mettre autour d'une table, avec de l'empathie et de la compassion, je suis sûre qu'on aurait pu régler le problème bien plus tôt. On se serait serrés dans nos bras et on aurait avancé. Maintenant, j'espère qu'on va le faire. (...) Mais je n'en veux à personne, je ne juge pas, on fait son deuil comme on peut" avait-elle ajouté. De quoi calmer les tensions ?

"Il n'y aura jamais de paix possible"

La fille de Johnny et de Nathalie Baye ne semble pas du même avis au vu de ses déclarations au micro de RTL France. Elle assure en avoir marre que l'on parle à sa place et affirme avoir dû voir son père en cachette les dernières années de sa vie et avoir essayé de contacté Laeticia personnellement avant le début de l'affaire sans réponse de sa belle-mère.

Au cours de cet interview, elle a également révélé les derniers instants de Johnny : "On est sur le 1 mètre de distance en ce moment mais là ce sera plutôt des kilomètres de distance entre moi et elle. Il n'y aura jamais de paix possible, à partir du moment où elle a franchi cette ligne, de nous empêcher de dire au revoir à notre père. Je parle pour moi, je ne parlerai jamais pour David. Mais j'étais avec ma mère ce jour-là. On a attendu quatre heures dans le salon qu'on puisse dire au revoir à mon père parce que je savais que c'était imminent. Ce que je sais aussi c'est que l'on n'a pas dit à mon père qu'il était en soins palliatifs et toujours sous traitement. Mon père ne savait pas qu'il allait mourir. Je vous dis des choses qui sont quand même très intimes, mais qui sont chez moi une déchirure que je ne pourrai jamais guérir".

L'actrice de 36 ans deviendra d'ailleurs maman pour la première fois et souhaite désormais tourner son regard vers l'avenir : "Je suis très contente qu'il y ait un accord de fait, qu'on passe à autre chose. Je vais devenir maman. J'ai envie d'être sereine. Je n'ai pas envie de me bagarrer plus longtemps que ça (...) Mais je ne peux pas laisser passer certaines choses".

La saga de l'héritage de Johnny Hallyday semble donc toucher à sa fin, mais le conflit entre David, Laura et Laeticia ne semble lui pas prêt de s'arrêter.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK