La sarkophobie et l’anti-sarkosyme existent-ils vraiment ?

Hollande champion – OUI mais pas pour ses qualités. Le très sérieux new york times classé à gauche affirme que Hollande a gagné ses galons de présidentiable grace à la sarkophobie ambiante. Dans le même ordre d’idée, ce matin dans la Libre le journaliste Franz-Olivier Giesbert explique qu’on ne peut plus prononcer le nom de Sarkozy sans s’entendre dire qu’il est nul. L’antisarkozysme est tel que plus personne ne semble reconnaitre ses qualités. A tel point que le journaliste a eu peur de se faire taper sur les doigts après avoir complimenté la prestation de Sarkozy sur France 2 la semaine derniere.

A-t-on affaire à une campagne de candidats et d’idées ou à une campagne incarnée par l’antisarkozysme. L’antisarkozysme existe-t-il d’ailleurs. C’est la question que vous pose CVQLD.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK