La colocation intergénérationnelle : un type de kot pas comme les autres

 

Vous êtes étudiant et vous trimez pour trouver un logement pas trop cher et plutôt paisible ? Pourquoi pas décider d'aller vivre avec une personne âgée ou même dans une famille ? En effet, cela existe et c'est-ce qu'on appelle la "colocation intergénérationnelle". Ce type de concept est proposé par l'ASBL "1 toit 2 âges".

Deux formules différentes

Il existe deux types de formules différentes :

  • Une formule classique : si vous avez au moins cinquante ans, vous pouvez héberger un étudiant chez vous pour un loyer compris entre 180 et 300 euros.
  • Une formule service : vous hébergez un étudiant chez vous. Le loyer est de 180 euros. Cela reste bien en dessous des prix du marché, mais en contrepartie l'étudiant s'engage à vous aider de temps en temps. Cela permet au senior d'avoir de la compagnie et quelqu'un sur qui compter. Cela peut être une présence rassurante.

Claire de Kerautem, fondatrice de l'ASBL à l'initiative du concept :

"En 2016, il y a eu la création de 334 binômes en Belgique. On peut remarquer une progression régulière de 30% tous les ans. Il s'agit d'une vraie réponse à un besoin de la part des étudiants mais également de la part des seniors. Les étudiants qui sont choisis sont un peu plus sérieux que la moyenne car ils vivent chez un senior, ils ne peuvent donc pas recevoir à volonté. Cela n'empêche pas que de nombreux étudiants nous contactent. Effectivement, ceux-ci sont également intéressés par l'histoire d'une personne un peu plus âgée qui a vécu des tas de choses et qu'ils sont contents d'apprendre.

Les seniors qui nous appellent ont en général plus de 70 ans. En effet, il y a beaucoup de personnes seules qui sont ravies d'avoir un peu de compagnie. En ce qui concerne les services, ceux-ci sont très variés et dépendent des besoins du senior. Le jeune peut aller faire des courses de temps en temps ou alors il peut même initier le senior aux nouvelles technologies.

Pour s'y prendre côté senior, il faut nous contacter par téléphone et dans ce cas-là, nous nous rendons ensuite sur place pour rencontrer la personne et pour visiter les lieux car une sélection s'opère aussi chez la personne âgée, pour s'assurer qu'il y a bien une chambre proposée à l'étudiant et non pas un coin du salon. Côté étudiant, il faut rentrer une fiche d'inscription que l'on peut trouver sur le site de l'ASBL. Ensuite, nous rencontrons les deux parties de façon individuelle pour voir si elles correspondent bien au projet. Lorsque tout cela a été fait, nous nous chargeons de créer un binôme"

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK