L'Opération Wallonie Week-end Bienvenue, c'est reparti!

L'Opération Wallonie Week-end Bienvenue, c'est reparti!
L'Opération Wallonie Week-end Bienvenue, c'est reparti! - © Tous droits réservés

La première de l’année, c’est ce week-end. Le principe: plusieurs week-ends par an, différentes communes de Wallonie sont mises à l’honneur au travers de leurs habitants (les "ambassadeurs"), qui ouvrent leurs portes au public pour faire découvrir leur métier insolite, leur talent, leur passion… Des lieux d’habitude inaccessibles sont aussi ouverts.

Ce week-end, 5 communes/groupes de communes sont à l’honneur: Saint-Georges-sur-Meuse et Stavelot (province de Liège), Bièvre et Vresse-sur-Semois (province de Namur), Mouscron (Hainaut) et Sainte-Ode/Tenneville/Bertogne (province de Luxembourg).

Entre 50 et 80 activités par commune et tout est gratuit (parfois il faut réserver).

Exemples de découvertes, des métiers rares et insolites:

* Restaurateur de juke-boxes et jeux de cafés (machines à sous, bingos, billards, flippers…). L’ambassadeur, c’est Marc Seynave, avec son entreprise "Les Jeux Seynave" en activité depuis 1957. L’atelier est un véritable musée, avec des juke-boxes de toutes les formes, couleurs et années; le plus vieux datant de 1948. Nostalgie pour tous ceux qui ont dansé au son du rock et des yéyés, qui devaient mettre un sou pour choisir un morceau sur un 78 tours. Le métier de restaurateur de juke-boxes est devenu rare vu que les juke-boxes, qui ont connu leur heure de gloire entre les années 30 et 60, ont quasi disparu des cafés. De nos jours, ceux qu’on trouve, notamment chez des privés, sont des antiquités et c’est tout un art de les restaurer. D’ailleurs difficile de trouver des techniciens qualifiés parmi les jeunes. Ceux qui travaillent chez Seynave ont un "certain âge". Les pièces de remplacement sont des originales envoyées des Etats-Unis. L’entreprise mouscronnoise est déjà intervenue un peu partout en Europe et même aux USA! Et si vous voulez acquérir un juke-box, comptez entre 1500 et 20.000 euros!

 

* Apiculteur et fauconnier: Direction Bièvre, dans l’apiculture de Peter Hotte, qui produit des miels de nombreuses fleurs, ainsi que des cosmétiques, boissons, du choco, de la moutarde, des gaufres… à base de miel, de propolis et/ou de gelée royale. Lors de la visite, on découvre notamment que les abeilles vivent en société "girl power", avec la reine en chef de troupe, capable d’engendrer, sans l’aide d’un mâle, des mâles (les faux-bourdons) pour rejoindre le harem à disposition des femelles ouvrières. Sur le site, on visite aussi Le Jardin des Hiboux, qui propose des initiations au métier de fauconnier (on prend notamment les rapaces au poing), des balades en compagnie d’un rapace et la découverte de la volière de 75 oiseaux (chouettes, grands-ducs, vautours, buses…).

Infos et autres activités ici...