Initiation au kayak... tombera ou tombera pas?

Initiation au kayak... tombera ou tombera pas?
4 images
Initiation au kayak... tombera ou tombera pas? - © Tous droits réservés

Le kayak procure d’agréables sensations de glisse et de liberté dans un milieu associant cadre naturel et  milieu aquatique... c'est également un sport qui bénéficie de nombreux bienfaits!

Pour vous convaincre, voici les nombreux bienfaits du kayak

Le kayak est-il bon pour la santé ? Le kayak est une épreuve très physique qui présente de nombreux atouts....  

  • Favorise le renforcement musculaire : Le premier bienfait est sans conteste le développement et le renforcement de la force musculaire au niveau de la partie centrale du corps.
  • Travaille le cardiovasculaire, la respiration et la respiration: Les gestes vifs et rapides que vous pouvez faire en pratiquant cette activité augmente la fréquence cardiaque et développe ainsi votre système cardiovasculaire.
  • Développe la vitesse, la coordination, l’équilibre
  • Améliore l’amplitude articulaire
  • Dépense calorique: Naviguer aux alentours de 5 à 7 km/h fournit un effort qui n’est pas négligeable. Faire du kayak une après-midi (environ 4 heures) vous fait dépenser 1600 calories.
  • Permet de s’évader et de s’oxygéner: Parcourir les eaux en pleine nature et profiter des paysages environnants permet à l’esprit de faire le vide et se détendre. Ce repos mental loin du stress est un facteur qu’il ne faut pas en aucun cas négliger.

En savoir plus...

Activité de loisir ou sportive, le Kayak se pratique à bord d’une embarcation propulsée à la pagaie, en eau calme (lac, canal), en eau vive (rivières) ou en mer.

La pagaie se compose d’un manche et de deux pales. Le kayakiste est assis sur un siège au fond du bateau et pagaie alternativement des deux côtés, chassant l’eau vers l’arrière pour propulser le kayak vers l’avant.

Gage de sécurité, le port du gilet de sauvetage ainsi que l’aptitude à nager sont hautement conseillés, voire obligatoires dans le cadre des stages organisés par l’ADEPS.

En fonction des conditions climatiques et de la température de l’eau, des vêtements isothermes (combinaison néoprène, chaussons, gants) seront utilisés.

Le kayak procure d’agréables sensations de glisse et de liberté dans un milieu associant cadre naturel et  milieu aquatique.

Les principales disciplines du kayak en compétition sont :

  • la course en ligne : sur un plan d’eau calme, 9 concurrents répartis en couloirs doivent parcourir une distance donnée afin de franchir en premier la ligne d’arrivée 
  • le slalom : sur des eaux turbulentes, les concurrents doivent parcourir une distance variant de 250 à 400 m et négocier de 18 à 25 portes dans un minimum de temps
  • la descente : sur une eau vive moyennement turbulente, le compétiteur doit relier le plus vite possible un point à un autre de la rivière (course contre la montre)
  • le kayak-polo : comparable au water-polo pratiqué en kayak, sport collectif opposant 2 équipes de 5 joueurs, chacune tentant de marquer des buts dans le goal adverse
  • le marathon : course de longue distance avec la possibilité d’effectuer deux ou trois portages de bateau

La location de kayak permet cette pratique de loisir pour effectuer les descentes de la Lesse, de la Semois et de l’Ourthe. La navigabilité est soumise à autorisation (kayak.environnement.wallonie.be).

Pour la pratique du kayak en club :

Fédération francophone de Canoe-Kayak - www.ffckayak.be

L’ADEPS propose des stages  d’une semaine en internat/externat dans les centres suivants :

  • Lès Deûs Oûtes à Engreux
  • Le Liry à Chiny
  • La Marlette à Seneffe
  • Le Blanc Gravier à Liège
  • La Sapinette à Mons
  • Le Grand Large à Péronnes

www.sport-adeps.be

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK