Fête nationale italienne : nos animateurs clament leur amour pour l’Italie, pays de leurs racines

Les 75 ans des débuts de l’immigration italienne en Belgique revêtent une saveur particulière pour plusieurs de nos animateurs. Ophélie Fontana, Raphaël Scaini, Carlo De Pascale, Pascal Scimé et Patrick Weber reviennent sur leurs racines et amour de l’Italie.

Oh ma che bella ! Depuis plusieurs jours, la RTBF met l’Italie à l’honneur sur tous ses médias, à l’occasion des 75 ans de ce que l’on appelle communément les "Accords charbon", inaugurant l’immigration italienne en Belgique. Depuis le 23 juin 1946, ces deux pays sont liés par la fraternité et de nombreuses familles transalpines viennent s’installer dans le plat pays.

Ce 2 juin, VivaCité célèbre également la Fête nationale italienne avec plusieurs émissions spéciales. Cette semaine festive verte-blanche-rouge évoque a fortiori de nombreux souvenirs à nos animateurs dont plusieurs sont les descendants de ces immigrés italiens. Pas étonnant donc d’entendre Patrick Weber affirmer qu’en Belgique, "on connaît tous quelqu’un qui est d’origine italienne".

Italie, terre de leurs origines

Pour Raphaël Scaini, animateur du Cube de Viva for Life pendant deux ans, et présentateur de Coffee On the Rocks sur Classic 21, l’Italie est avant tout le pays d’origine de ses grands-parents. Ceux-ci n’ont pas profité des Accords charbon mais d’autres accords signés entre les deux pays, les invitant à travailler en carrière et en usine en Belgique.

Pour Ophélie Fontana, présentatrice du 13h, animatrice de Viva for Life et chroniqueuse de Super Nanas sur VivaCité, l’Italie c’est aussi une histoire de famille. Son grand-père paternel est né dans les Dolomites dans le nord de l’Italie. Même chose pour Carlo De Pascale, chroniqueur notamment du 6-8 et d’On n’est pas des pigeons. "Mon papa est italien, on parlait italien à la maison. Mon papa a été un des premiers italiens à travailler pour la commission européenne" révèle-t-il.

Les deux parents de Pascal Scimé sont aussi italiens. "Ils ont appris tous les deux à parler le français en m’accompagnant à l’école" raconte le journaliste sportif de Complètement Foot.

Pour Patrick Weber par contre, Belge installé en partie à Rome, ce pays est surtout "un coup de cœur".

La cuisine et la langue qu’ils ne quittent pas

Liés de près ou de loin avec l’Italie, nos animateurs conservent tous des attaches de natures variées avec ce pays.

S’il y a un sujet où tous nos animateurs sont sur la même onde, c’est la cuisine italienne ! Il y a évidemment le café le matin avec la célèbre Moka mais aussi les plats traditionnels qu’on respecte à la lettre. "Chaque fois que je fais ma sauce bolognaise, j’essaie de respecter la recette traditionnelle familiale" dévoile par exemple Raphaël Scaini.

La langue est encore bien ancrée en eux également. Pascal Scimé, Carlo De Pascale et Ophélie Fontana concèdent garder l’esprit méditerranéen dans leur manière de parler. Notre journaliste sportif fredonne régulièrement encore des ritournelles italiennes.

L’accueil de la Belgique

Patrick Weber, animateur de C’est pas fini et de votre émission hebdomadaire Le temps d’une histoire, rappelle toutefois que l’immigration italienne en Belgique est "une histoire qui démarre très mal". Les difficultés liées au travail et à l’accueil dans le plat pays n’ont finalement pas empêché de nombreux Italiens et Italo-belges d’occuper des emplois autres que ceux du secteur secondaire.

Certains ont même connu une grande popularité à l’image de Sandra Kim, seule gagnante belge de l’Eurovision, Salvatore Adamo, Franco Dragone ou de nombreux footballeurs.

Au final, pour Pascal Scimé, les Italiens ne remercieront "jamais assez la Belgique". "C’est ce que mon père m’a toujours dit et c’est ce que j’essaie de véhiculer à mes enfants. Sa chance à lui, c’est d’avoir trouvé du travail en Belgique, d’avoir été accepté et accueilli et de faire en sorte que ses enfants puissent y étudier" déclare-t-il. Patrick Weber remarque de son côté "l’envie de rendre hommage" des Italo-belges à leurs ancêtres arrivés en Belgique. Carlo De Pascale pointe quant à lui l’immense chance de profiter de ce brassage de ces deux cultures sur un même territoire.

Buona festa nazionale amici italiani !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK