En nutrition, c'est la politique des petits pas qui est au menu !

Une rentrée équilibrée passe par une alimentation équilibrée !

Jean-Pierre MANS, conseiller en nutrition, détaille ces ingrédients qui font "recette" au fil des repas pour nourrir cette rentrée du bon côté !

La base d’une rentrée réussie s’appuie sur le trépied : Sommeil - Alimentation - Activité physique !

La journée s’articule autour de 3 repas... On y ajoutera éventuellement une collation en matinée, mais on n’oubliera certainement pas le goûter.

"L'alimentation de l’enfant à la veille de la rentrée scolaire"

Le petit déjeuner en équilibre...

Le petit-déjeuner est important. Pour démarrer sa journée, l'enfant a besoin d'être "dopé". Oui... Comme pour l'adulte, on stimule la dopamine.

On évite alors tous les apports sucrés et oui, il faut impérativement lutter contre ces apports sucrés de type céréales industrielles, confiture - on met un frein à ces sucres rapides il faut intégrer plutôt des sucres complexes. On instaure une révolution mais qui est cruciale : on priviliégie le salé, les effets seront très positifs.  

Ce repas est capital pour apporter l’énergie nécessaire à l’apprentissage et à la concentration.

Le repas de midi... La boîte à idées, c'est par ici !

La politique des petits pas...

Le midi, ce devrait être le temps du repas principal, celui de toute notre attention. Pas toujours facile quand on est en mode cantine cependant. Mais, la boîte à tartine peut contenir des choses intéressantes... On est sur des protéines, des légumes... Le pain, quant à lui n'est pas à bannir. C'est un apport de glucides lents. 

Il faut apprendre à l'enfant à redécouvrir des choses et idéalement, cela se prépare. On introduit les changements de manière progressive et non pas de façon radicale. La politique des petits pas s'invite en maître au menu.

Il faut faire des petits pas en nutrition, pas de révolution ! 

Le goûter : ce grand oublié ! 

On réintroduit cette bonne habitude : on se met au goûter !

Déjà pour la simple et bonne raison que l'écart entre le prise du repas de midi et celui du soir est trop conséquent. On réintroduit cette pause goûter. 

On dit oui pour un bon fruit de saison bio, un yaourt, des noix, des noisettes, des amandes, un petit morceau de chocolat noir... 

La perspective de manger léger au repas du soir permet aussi d'envisager plus sereinement ce goûter. 

Le repas du soir en mode léger...

On mangera donc plutôt light... En mettant la pédale douce sur les protéines !

Ce repas de fin de journée devrait faire la part belle aux légumineuses et aux légumes tout en limitant les apports de protéines. On vise un repas plus végétal. On ne se gave pas d'un morceau de steak, on évite les fritures. 

On n'oublie évidemment pas de bien s’hydrater tout au long de la journée. C'est essentiel pour éviter les coups de pompe. Il faut anticiper la soif.

On opte pour l'eau minérale et non les sodas ou de l'eau éventuellement accompagnée d’un peu de jus de fruits frais.

Jean-Pierre MANS en quelques clics

Jean-Pierre Mans


Conseiller en nutrition humaine et chargé de cours au Cerden®

  • Diplôme Universitaire " Alimentation-Santé & Micronutrition " de l'Université de Bourgogne 2001
  • Diplôme de Conseiller en Nutrition Humaine certifié Cerden®

 

CENTRE EUROPÉEN POUR LA RECHERCHE, LE DÉVELOPPEMENT ET L'ENSEIGNEMENT DE LA NUTRITION ET DE LA NUTRITHÉRAPIE

Le Cerden

- Un enseignement original, moderne et didactique qui s'appuie sur les plus récentes connaissances scientifiques

- Des formations diplômantes orientées vers une pratique professionnelle immédiate, innovante et efficace.

- Un corps professoral pluridisciplinaire et compétent qui comprend plus de 20 enseignants (professeurs d’université, chercheurs et cliniciens)

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK