Déserter de temps en temps le lit conjugual, bonne ou mauvaise idée ?

Couple
Couple - © Tous droits réservés

Selon un article de Slate.fr, il serait recommandé de déserter le lit conjugal une nuit par semaine ou une nuit par mois. Nous avons contacté une sexologue pour en savoir plus.

Selon la sexologue Marie Tapernoux, ce n'est pas aussi simple que cela : "Cela pourrait être une piste mais ça dépend toujours d'un couple à l'autre et ce qu'ils ont déjà tenté de mettre en place. Cela peut être intéressant mais il y a des risques et il faut être prudent". Pour la sexologue, cela permettrait de casser la routine : "Cela peut-être intéressant dans cette optique, d'essayer de réveiller quelque chose. À ce moment là, pourquoi pas ! Nous avons que, quand il y a de l'espace, il y a aussi plus de désirs. On pourrait se dire que ça peut être sympa de se surprendre, qu'il y a à nouveau plus de surprises. Un peu comme au début de la relation où on vit séparement et où on crée un espace un peu plus éveillé au niveau du désir. Maintenant, il y a quand même des risques parce que les couples peuvent créer de l'espace et ensuite une distance. Par conséquent, il s'agit plus d'une sorte de fuite ou d'évitement que d'un rapprochement et c'est là que ça peut devenir dangereux. Au niveau de l'intimité, ils peuvent aussi passer à côté du fait d'avoir du désir en pleine nuit et de réveiller son partenaire".

Recréer le lien en créant de l'espace

Pour d'autres couples, dormir séparément, ça peut vraiment fonctionner et renforcer les liens : "Il y a certains couples qui vont durer grâce à ses chambres à part car ils vont réinvestir l'intimité autrement. C'est-à-dire, qu'en dormant séparément avec des heures de sommeils différentes, des qualités de nuit qui ne sont pas les mêmes, ils vont mieux se retrouver autrement. Il y a certains couples que ça va vraiment sauver parce qu'ils sortent du quotidien, il n'y a pas les chaussettes qui trainent, il n'y a pas la routine, on va pouvoir surprendre et réinventer quelque chose. Mais, en même temps, on passe aussi à côté de ce quotidien qui peut aussi être chouette parce qu'il n'est pas seulement une routine désagréable. Après, c'est vrai qu'il existe de plus en plus de couples qui, après avoir déjà vécu dans un foyer style classique, se disent qu'ils n'ont plus envie de ce quotidien qui a un petit peu tué la flamme de leur ancienne relation. Il faut recréer de l'espace pour qu'il y ait un manque et qu'on ait envie de s'inviter l'un chez l'autre. Donc, cela peut-être intéressant mais pour des couples qui ont déjà vécu d'autres relations".

En conclusion, pourquoi pas dormir dans le canapé ou dans un lit différent de temps en temps mais il faut toujours se retrouver !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK