Des clients pressés : les sapins de Noël sont coupés de plus en plus tôt !

C’est un incontournable pour les fêtes de fin d’année, le sapin de Noël !

Saviez-vous que la Belgique est le deuxième exportateur de sapins de Noël ? Et ce sont principalement les provinces de Namur, Liège et surtout de Luxembourg qui en produisent le plus. On trouve bien entendu le traditionnel épicéa, la variété la plus cultivée depuis des décennies mais aujourd’hui quelque peu supplantée par le sapin Nordmann qui a le gros avantage de conserver ses aiguilles plus longtemps. On peut aussi trouver des espèces bleutées ou argentées.

La culture du sapin de Noël représente un secteur économique très important et occupe de nombreux salariés tout au long de l’année. Ce sont ainsi 1000 emplois temps plein et un chiffre d’affaires des producteurs estimé à 35 millions d’euros. Et chaque année ce sont près de deux millions d’arbres qui sont produits dont 85% pour l’exportation.

3 images
© Tous droits réservés

Un arbre de Noël " éco-responsable "


Les producteurs affilés à l’Union Ardennaise des Pépiniéristes ont développé une marque appelée " Véritable " et qui garantit l’origine régionale de votre futur sapin. Une charte " Véritable et Ecoresponsable " pour un arbre qui a poussé selon des normes strictes de l’environnement et de la terre : diminution des produits phytopharmaceutique, non utilisation des herbicides durant les deux dernières années de sa culture mais aussi aucun prélèvement de mottes pour sa commercialisation.

Si vous souhaitez en savoir plus c’est via le site UAP

3 images
Nordmann Fir Christmas Tree Is Felled In Preparation For Position Outside Downing Street © 2020 Getty Images

Des sapins coupés de plus en plus tôt !


La mise en vente des sapins de Noël a démarré plus tôt cette année ! Et la demande est là. Ces sapins, on les trouve notamment sur les parkings de grandes surfaces. Ils ont donc été coupés fort tôt et ils risquent bien de se déplumer d’ici le 25 décembre. Luc Dubois est producteur dans le Condroz " Déjà l’année dernière c’était tôt, mais cette année, c’est trop tôt " précise-t-il. " Les gens sont pressés, on ne les changera pas ! "

Plus tôt vous avez votre sapin, plus vite il risque de se dégrader. Mais il y a des astuces afin de le conserver le plus tard possible :

  • Ne pas le placer près d’une source de chaleur (radiateur, poêle.)
  • Choisir un sapin qui garde ses aiguilles plus longtemps (Nordmann par exemple)
  • Attendre encore quelques jours et bien se renseigner sur la période de coupe !

 

Ecoutez Luc Dubois  au micro de notre journaliste Bénédicte Alié

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK