Dans les caves de Cureghem, les déchets de brasserie deviennent des champignons

Dans les caves de Cureghem, les déchets de brasserie deviennent des champignons
Dans les caves de Cureghem, les déchets de brasserie deviennent des champignons - © Tous droits réservés

Transformer les drêches de bière (résidus de brassage de l'orge) en champignons, c'est le pari que s'est lancé Le Champignon de Bruxelles en installant une champignonnière dans les caves de Cureghem. Depuis, ce ne sont pas moins de 750 kg de champignons exotiques qui sont produits chaque mois à Anderlecht. 

Les premières recherches ont démarré en 2014 avec un substrat de marc de café. Rapidement, l'équipe se rend compte que le shiitake, un champignon japonais, préfère les résidus de brassage. Aujourd'hui, les caves de Cureghem abritent donc une culture de quasiment 1000m² de champignons exotiques, quatre espèces plus exactement. 

Et si le principe vous séduit, sachez que Le Champignon de Bruxelles propose aussi des modules de formation. En deux jours, vous pouvez tout apprendre pour lancer votre propre culture dans votre cave ou votre jardin. 

Toutes les infos sur le site du Champignon de Bruxelles

 

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK