D'Embourg à Visé : Sels imprégnés de saveurs belges et soupes bio locales

.
3 images
. - © Tous droits réservés

Partons d’abord pour Embourg où Vincent Ronsse nous avait ouvert son atelier pour nous permettre de découvrir son produit tout à fait original : du sel à la Belge ! Comme le dit Vincent, c’est le mariage du haut de gamme de la Fleur de sel de Guérande qui rencontre le meilleur des produits belges…

C’est quoi ce sel A la belge ?

Au départ, il y a la fleur de sel de Guérande et ensuite, il y a le travail de Vincent qui parfume ce sel par une technique d’imprégnation avec du fromage de Herve, du chocolat de chez Darcis, des piments de la Ferme Destexhe…

 

Comment est-ce que ça marche l’imprégnation ?

Vincent commence par déshydrater le produit qu’il veut incorporer au sel. Ensuite, il le mélange à la fleur de sel de Guérande et la magie opère. Il est important de pratiquer de la sorte avec de la fleur de sel qui capte littéralement le parfum du produit. Vincent explique qu’avec la fleur de sel, c’est comme s’il faisait entrer les arômes dans une bille et cela, les cristaux du gros sel ne le permettent pas. Vous l’avez compris, ce sel est parfumé et imprégné d’un produit mais n’est pas aromatisé.

 

Il y a plusieurs goûts ?

Au départ, il y avait une dizaine de goûts : Bleu des moines de Val Dieu, fromage de Herve, moutarde Bister, piment rouge de la Ferme Destexhe, spéculoos de chez Specul’House à Lantin, bière noire Curtius, grué de cacao de Darcis, ail et persil de chez Destexhe, basilic et tapenade noire. Il choisit des produits les plus proches possibles et qui font partie de notre patrimoine.

 

Y-a-til des nouveautés depuis votre rencontre ?

Oui, Vincent a encore innové avec un sel au curry spécial composé de e.a. de thym et de poivre noir ; une fleur de sel folle au paprika, thym, coriandre et baies roses ; un autre aux 5 poivres, un autre encore à l’estragon et puis le petit dernier qui est exceptionnel, c’est le sel imprégné à l’échalotte jaune de la ferme Destexhe à Verlaine.  

Il y en a juste un qui est sorti de la gamme, c’est le sel à la bière qui ne tenait pas bien dans le temps.

 

Les emballages sont jolis et décoratifs

Vincent fabrique lui-même les supports en bois … Et depuis notre rencontre, il a changé ses petits flacons pour de petits moulins à sel, bien plus pratiques encore.

 

Avec quoi on le mange ce sel A la belge ?

Tout dépend de vos goûts et de ce que vous mangez. Ces mélanges des saveurs réservent d’agréables surprises. Grâce aux suggestions de recettes de Vincent, vous pouvez vous lancer et vous inspirer pour innover dans la cuisine au quotidien.

 

Sel à la Belge

Vincent Ronsse

+32 (0)498/38.74.88

https://www.alabelge.be

 

 

A Visé, des bouteilles de soupes bio et locales

 ADM Bio (Atelier des Maraîchers Bio) vous propose des fruits et légumes bios et locaux prêts à consommer. Le chef Philippe Renard qui est aux commandes de la cuisine explique qu’ils ont commencé par confectionner des soupes pour les écoles et les collectivités mais ils ont rapidement élargi la gamme avec des soupes en bouteilles, des légumes en bocaux et maintenant, Philippe Renard a mis au point une sorte d'américain végétal tartinable, un ketchup maison, une sauce bolognaise végétale, une ratatouille de légumes de saison... Tous ces produits sont vendus dans les magasins bio mais aussi dans de bonnes boucheries traditionnelles. Tous ces produits portent la marque ADM mais la coopérative à finalité sociale produit également à façon pour de petits producteurs locaux qui vous proposent des soupes ou des légumes à leur nom.

ADM

Rue des Cyclistes Frontière 24

0496 706 454

 

 

Une petite dernière ?

Chaque année, le mois de janvier est propice aux bonnes résolutions. Pour ma part, ce sera en février sans supermarché. C’est le nouveau défi qui agite les réseaux sociaux et qui est parti en 2017 de France et de Suisse. L’objectif ? Durant un mois, les participants à ce défi devront s’alimenter sans passer par la case supermarché et en se basant sur des alternatives locales et durables. Pour encourager les participants à relever le challenge, des pages Facebook ont été créées pour partager des conseils, des bonnes adresses ou encore des recettes en fonction de sa région (Bruxelles, Namur, Liège ou Charleroi). Personnellement, j’ai déjà tenté le coup la semaine dernière et sans dépenser plus, ni perdre un temps interminable, j’ai réussi à remplir le frigo et les placards sans entrer dans une grande surface. En fait, il ne s’agit pas, selon les initiateurs du projet, d’un boycott pur et dur, mais plutôt de réapprendre à consommer mieux, à faire vivre le commerce local,

http://envertetcontretout.ch

 

Les Saveurs de chez Nous

Irène Brône

 

Retrouvez les Saveurs de Chez Nous sur RTC : https://www.rtc.be/saveurs_de_chez_nous_c_319.html

A voir le mercredi à 18h30, 19h30, 20h30… Soit toutes les heures trente jusqu’au lendemain et ensuite en ligne sur le site.