Cyril relève son défi sportif!

Après six semaines de préparation, Cyril avait rendez-vous ce dimanche 24 juin à Spa pour relever son défi. Ses différentes initiations sportives des dernières semaines l'avait mis au parfum: les cinq kilomètres ne seraient pas de tout repos.

Après un échauffement de rigueur dans la bonne humeur et en musique, impossible de faire demi-tour. Cyril prend une dernière fois la pause pour quelques selfies avant de se positionner en première ligne, prêt à en découdre...

Pour l'occasion, Thomas Nikiforov avait délaissé les tatamis pour descendre sur le tartan du Centre Adeps de Spa et libérer Cyril, son coach et le peloton qui n'attendaient qu'une chose: découvrir le tracé du jour.

Dans le plat pays qui est le nôtre, la route peut parfois s'élever sans prévenir. C'est ainsi qu'après une courte mise en jambe, Cyril a dû puiser une première fois dans ses réserves pour venir à bout du premier faux plat. Il en fallait plus pour venir à bout de sa volonté. Après une descente technique, le tour du lac de Warfaaz venait à point nommé pour retrouver son souffle avant l’ascension finale vers la ligne d'arrivée.

Les pêcheurs détournaient même quelques instants les yeux de leurs lignes pour encourager Cyril et son escorte de sportifs de 7 à 77 ans. Il restait moins d'un kilomètre au moment d'aborder la principale difficulté du jour: une montée raide dans un chemin caillouteux rendue délicate par les récents orages. Sur les conseils de son coach, notre collègue réduit alors sa foulée et s'élève doucement mais sûrement vers le sommet.

On ne trompe l’ouïe d'un animateur radio et le son de la sono de la ligne d'arrivée vient rebooster Cyril pour le sprint final. 

Sur la ligne, le verdict est sans appel: le défi est relevé. Cyril exténué mais fier peut s'écrouler...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK