Comment rendre des cicatrices moins visibles ou moins disgracieuses ?

CICATRICE
2 images
CICATRICE - © Sasirin Pamai / EyeEm - Getty Images/EyeEm

À la suite d'une grosse blessure ou d'une opération, il est possible de présenter une cicatrice que l'on juge parfois gênante voire disgracieuse. Bonne nouvelle : il est possible de modifier son aspect grâce à la chirurgie réparatrice, une demande fréquente en chirurgie esthétique. On en parle dans "La Grande Forme" avec Aurore Lafosse, médecin spécialiste en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique dans le Brabant wallon.

Une cicatrice est le résultat d'une réparation tissulaire après une lésion, c'est le processus de réparation au niveau de la peau. Il est tout à fait possible de modifier une cicatrice qui vous dérange grâce aux techniques modernes de chirurgie esthétique. Par contre, supprimer définitivement une cicatrice est mission impossible comme le souligne d'emblée le Dr Lafosse : "On peut les atténuer, les rendre plus discrètes et esthétiques mais ce n'est pas possible de les faire disparaître totalement."

Problème esthétique

Lorsque la cicatrice pose un problème esthétique, il faut savoir qu'avant d'avoir recours à la chirurgie réparatrice, il existe plusieurs traitements à appliquer sur cette cicatrice lorsqu'elle est récente comme le précise le Dr Lafosse : "On peut faire des massages pour l'assouplir, appliquer des crèmes spécifiques, du gel de silicone, avoir recours au laser, etc. Il existe pas mal de traitements à appliquer quand elle est encore active/inflammatoire au cours de la première année de cette cicatrice. Par contre, quand on est face à une cicatrice qui est rétractée, fibreuse, trop large et qu'un patient souhaite la corriger, il faut savoir qu'on va enlever et suturer. Il faut donc évaluer ce qu'on va pouvoir apporter de plus."

Dans tous les cas : prenez votre temps avant d'agir ! En effet, une cicatrice évolue durant un certain laps de temps avant de se prendre sa forme et sa couleur définitives comme le précise notre experte : "Dans un premier temps, il va y avoir une réaction inflammatoire donc les tissus vont réagir au traumatisme et des cellules vont être appelées pour défendre l'infection et rétablir la fermeture et la protection de la peau par rapport aux tissus internes. La cicatrice est donc premièrement très fragile et a pour but de rétablir la barrière cutanée. Ensuite, environ deux mois plus tard, c'est la période assez inflammatoire de prolifération durant laquelle, la cicatrice va devenir plus rouge, plus épaisse, plus dure mais aussi plus solide et plus visible. Enfin, la période de remodelage prend jusqu'à un an chez les adultes et un an et demi chez les enfants. Période durant laquelle elle va s'assouplir et blanchir progressivement."

Problème fonctionnel

Autre problème que peut engendrer une cicatrice : un déficit fonctionnel. Si l'endermologie et les séances de kiné ne suffisent pas à permettre d'assouplir la cicatrice et ainsi éviter une rétraction cicatricielle qui pourrait avoir un impact sur la mobilisation articulaire alors "on peut réintervenir chirurgicalement et faire des plasties locales (ndlr. intervention chirurgicalepour essayer d'allonger la cicatrice. Au niveau du visage, on fait par exemple des greffes de peau pour éviter les rétractions au niveau des paupières. Il existe pas mal de techniques chirurgicales à visée fonctionnelle."

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l'émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK