Comment éviter le virus de la grippe pendant les fêtes?

Pendant les fêtes de fin d'année, difficile de renoncer aux moments privilégiés en famille ou entre amis. Ces rapprochements conviviaux sont cependant l'occasion pour le virus de la grippe de se propager en un rien de temps. Voici les précautions à prendre pour limiter le risque de contamination tandis que le pic du virus de la grippe est annoncé pour les prochaines semaines.

Quand on se sent malade, mieux vaut mettre en place des gestes barrières qui vont limiter au maximum la transmission du virus : on évite que les enfants grippés partagent la table des grands-parents, population à risque, y compris pendant les repas de fête, comme le conseillent les autorités sanitaires tandis que l'épidémie a démarré de façon importante sur la majorité du territoire français.

 

En effet, la priorité est d'éviter le contact avec les personnes les plus fragiles (nourrissons, femmes enceintes, personnes de plus de 65 ans, personnes atteintes d'affections chroniques ou d'obésité), ce qui demande par exemple de reporter ses visites aux proches résidant en maison de retraite.

 

Si vous présentez des symptômes (fièvre supérieure à 38°C, toux, mal de tête, grande fatigue, courbatures...), mieux vaut également éviter de cuisiner. La fièvre est caractéristique de la grippe, ainsi que la fatigue extrême et les frissons, assez rares dans le cas d'un rhume.

En cas d'éternuements, on pensera à se couvrir la bouche avec le coude ou avec un tissu ou mouchoir, sans oublier d'aller se laver les mains. C'est la mesure de précaution la plus efficace pour éviter la propagation du virus.

 

De manière générale, se laver les mains est aussi recommandé après avoir pris les transports en commun, après être allé aux toilettes, avant de s'occuper d'un bébé ou encore avant de faire la cuisine.

À noter qu'un adulte infecté est contagieux depuis la veille de l'apparition des symptômes, pendant trois à cinq jours. Les enfants peuvent être contagieux plus tôt et le rester jusqu'à dix jours après l'apparition des symptômes. C'est au début de la maladie que la contagion est la plus élevée.

La vaccination, considérée comme "la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications" par les spécialistes, est toujours à l'ordre du jour en cette fin d'année et jusqu'à la fin du mois de janvier. 

Elle est notamment recommandée pour les femmes qui accouchent entre début décembre et fin mars. Un délai de 15 jours après la vaccination est nécessaire pour être protégé.

 

L'article original est à lire sur Tendance...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK