Cinq bonnes nouvelles pour la planète en 2018

Cinq bonnes nouvelles pour la planète en 2018
Cinq bonnes nouvelles pour la planète en 2018 - © Tous droits réservés

Bien que le réchauffement climatique soit au cœur des préoccupations, notamment des scientifiques, il y a quelques bonnes nouvelles pour notre planète.

Entre initiatives politiques et réalités scientifiques, il existe quelques bonnes nouvelles pour la planète. 

Par exemple, en Indonésie, la déforestation a diminué de 60 % en 2017. Contrairement à des pays comme la République démocratique du Congo, le Brésil ou la Colombie qui ont battu des records de déforestation en 2017, l'Indonésie est parvenue a diminuer le nombre d'arbres perdus au cours de l'année.

En Nouvelle-Zélande, le gouvernement vient d'annoncer sa volonté de se débarrasser définitivement des sacs plastique.

En Nouvelle-Calédonie, l’ensemble des récifs coralliens vierges vient d'être sanctuarisé. Cela signifie que toute exploitation, y compris la pêche, y sera interdite, et que les activités touristiques seront strictement encadrées.

Au Canada, ce sont les pesticides nocifs pour les abeilles qui sont visés par le gouvernement. D'ici 3 à 5 ans, deux pesticides disparaitront du marché canadien.

 

Encore plus d’arbres dans le monde

Plus globalement, il y a plus d'arbres aujourd'hui qu'il n'y en avait il y a 35 ans, dans le monde. Une étude a établi que le nombre d'arbres perdus dans les pays tropicaux était moins important que le nombre d'arbres gagnés dans les régions tempérées, boréales ou polaires.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK