Chimène Badi ne souhaite pas devenir mère et se confie sans tabou : "Ce n’est pas en moi"

La chanteuse de 38 ans s’est confiée dans Ça commence aujourd’hui sur un sujet encore tabou : l’envie de ne pas être mère.

Aujourd’hui, Chimène Badi est une femme épanouie artistiquement. Elle a sorti un double CD best of fin 2020 et s’est offert un duo avec son ancien talent de The Voice Belgique, Antoine Delie en 2021.

Tout n’a cependant pas été rose pour la chanteuse découverte en 2002 dans Popstars à l’âge de 20 ans. Elle a notamment été victime de critiques sur son poids. Heureusement, la chanteuse de 38 se sent désormais bien dans sa peau et vit une idylle depuis 7 ans avec son compagnon, Julien. Elle ose à présent s’afficher telle qu’elle est. Cette liberté, elle la conserve également dans sa vie privée.

Pas envie de jouer à la maman étant encore enfant

Invitée de Faustine Bollaert, l’animatrice qui a récemment sorti un magazine féminin, dans Ça commence aujourd’hui sur France 2, Chimène Badi s’est livrée sur son choix de ne pas avoir d’enfant.

En 2021, la maternité est encore exaltée au point qu’il est difficile pour les femmes qui ne souhaitent pas avoir d’enfant de s’exprimer dans le sens contraire. Selon la chanteuse de 38 qui fait partie de ces personnes, ce choix est l’un des "derniers tabous" de notre société.

Pour enfin casser ces barrières, elle a décidé de révéler pourquoi elle ne voulait pas devenir mère. Elle affirme que ce désir, depuis son enfance, n’est jamais né chez elle. Elle n’aimait par exemple pas jouer 'au papa et à la maman'. "C’était déjà un problème pour moi. Je refusais systématiquement de jouer à ce jeu-là. Je ne sais pas pourquoi, mais cela me posait un souci".

À 24 ans, elle rencontre quelqu’un et vit pendant quatre ans avec cette personne mais l’envie de devenir mère n’arrive pas. "Cette histoire me paraissait sérieuse mais ça ne me titille pas, ça ne m’appelle pas. La personne avec qui je vis commence à m’en parler, mais ça ne m’appelle pas. Ce n’est pas en moi, ce n’est pas quelque chose que je ressens" explique-t-elle, alors que son amie d’enfance tombe enceinte à ce moment-là.

Les raisons de ce non-choix

Aujourd’hui, elle n’imagine pas une seconde pouvoir supporter une grossesse et que son corps en paie les frais. "L’idée de porter un enfant, d’avoir mon corps qui se transforme, c’est pour moi impossible" assure-t-elle, craignant également de "s’arrêter de vivre" si elle devenait maman. "Je n’ai pas pas envie de transmettre à mon enfant des angoisses inutiles".


►►► À lire aussi : Tom Jones demande à ses fans… d’arrêter de lui lancer de la lingerie sur scène


Elle révèle également avoir voulu se ligaturer les trompes… mais cette opération lui a été refusée.

"Je suis étonnée, à 29 ans, moi, j’ai vu des gynécologues, qui refusaient de ligaturer les trompes… pour des femmes à partir de 40 ans, ou alors il fallait qu’on ait eu déjà un enfant… Il y a beaucoup de difficultés pour accéder à cette opération et c’est tellement tabou que l’on se refile la liste des gynécologues sous le manteau" regrette-t-elle. Si elle devait tomber enceinte par accident, la chanteuse affirme déjà être prête à l’avortement.

Ce choix de ne pas vouloir d’enfant, est approuvé par son compagnon et devrait en inspirer et rassurer plus d’une.

L’actu people, ça se passe sur VivaCité

Pour plus d’actu people, rendez-vous tous les jours dans Le 8/9 sur VivaCité et sur la Une ainsi que dans La Récré de Midi de 12h à 13h sur VivaCité et en replay sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK