Ces 10 produits interdits à l' AVENIR !

cabines uv
21 images
cabines uv - © Tous droits réservés

Enquêtes, sondages, urgence écologique et sanitaire, de plus en plus de produits et objets du quotidien font l’objet de polémiques quant à leur composition et leurs effets dévastateurs, aussi bien sur l’homme que sur la planète. C’est pourquoi certains objets que l’on avait jusque là l’habitude de voir pourraient bien disparaître d’ici 2020 et appartenir à l’Histoire.


Mais pourquoi attendre 2020 si ces objets nuisent à notre santé ? L'une des bonnes résolutions de l'année ne serait-elle pas de prendre les devants et de supprimer sur le champ tous ces produits de notre quotidien ? Parce que OUI, il est des solutions, des alternatives à mettre en place. Soyez inventifs, soyez futiles, soyez de divins créateurs de votre Bien-Etre et vous serez de par là même un fervent protecteur de notre Dame Nature. Parce qu'on le vaut bien non ?... Et parce qu'il est des solutions !

Voici le top du "bien"... "pas bien" ... 

Les cotons-tiges...

ils arrivent en tête des déchets principaux que l’on retrouve dans les mers et océans. On pourra cependant continuer à s’en servir, puisque seront vendus à la place des cotons-tiges avec une tige en matière biodégradable... "Bieeeeen" !

La vaisselle en plastique...

L’écologie rentre en ligne de compte encore une fois, et là, cela concerne les couverts en plastiques ("Pas bien"- assiettes, gobelets, etc.). Dorénavant, vous irez pique-niquer avec des couverts en matériaux bio. "Bieen")  Et c’est pas plus mal !

Les dentifrices à microbilles...

Non, non, non, ne vous réjouissez-pas en disant fini la corvée de se brosser les dents ! Non, on supprime juste les dentifrices à microbilles. Celles-ci partent directement dans les lacs et océans et là une fois de plus on connait la chanson : "Pas bien" ! Optez pour un dentifrice fait maison avec des ingrédients 100% naturels et tant que vous y êtes, achetez une brosse à dents en bois biodégradable ! "Biennnn"! 

Gommages et exfoliants...

Exactement pour les mêmes raisons que les dentifrices à microbilles, les gommages et exfoliants qui contiennent des microbilles de polyéthylène seront bannis de la commercialisation. Des méthodes plus naturelles seront privilégiées. D'ailleurs, avez-vous déjà expérimenter les soins au chocolat ? ou au marre de café ? au miel ? ... Non ? Vous ne savez pas ce que vous rater ! Allez, files dans ta salle de bain et prends ton bien en urgence !

 

L'huile de palme...

Son impact sur l’écologie n’est pas la seule et unique raison pour laquelle elle sera probablement bannie de nos produits de consommation. En effet, elle aurait également des effets nocifs sur notre santé. Un projet se pencherait sur la production d'une huile de palme "durable" mais en attendant d'autres huiles peuvent faire l'affaire comme l'huile de tournesol, de colza, ... Chacune d'elles avec leurs inconvénients. L'huile de coco offre une grande résistance à la chaleur sans se dégrader. On planche encore sur la question. 

Les déodorants au sel d' aluminium...

Les Anti-transpirants et autres déo à l’aluminium ne sont pas vraiment recommandés pour la santé. Ils ont été reconnus comme étant des produits cancérigènes. Mais il est tout à fait possible de fabriquer son déodorant naturel et qui n'éloignera nullement de vous vos plus chers et tendres ami(e)s ! Do it Yourself.. De nombreux tutos transpirent d'inspiration pour vous ! 

Les sacrés sacs plastiques ...

Depuis juillet 2016, on ne voit pratiquement plus de sacs plastiques à usage unique en caisse. La raison ? Leur composition n’est pas du tout biodégradable, et même s’il finit par disparaître, c’est l'un des déchets qui met le plus de temps à se dégrader. Près de 400 ans rendez-vous compte pour qu'il n'en soit plus rien ! Sans compter les dégâts et le poison que ces traces laissent à jamais et pour toujours. On en trouve encore contre quelques centimes d’euros, mais bientôt ce seront des sacs en kraft comme aux Etats-Unis ou des sacs 100% biodégradables qui trôneront en maître. Mais n'attendons pas et optons pour le super bon geste du quotidien, optez pour vos sacs biodégradables dès maintenant... "Bien" !
 

Les protections hygiéniques...

Alors là on est mal ! Mais que faire alors ? On ne va tout de même pas revenir aux protections de grands-mères ? Alors changez-vite leur composition svp, planchez vite sur l'affaire car il en va de notre dignité, de notre survie même dirais-je ! ... Il est des alternatives naturelles déjà sur le marché mais bon... A tester. 

 De plus en plus pointées du doigt, les protections hygiéniques posent problème. C’est surtout leur composition (notamment le phtalate, ou encore le dioxyde de chlore) qui fait polémique, car ces produits sont responsables de maladies et cancers chez la femme. Les produits de substitution seront bientôt préférés aux protections hygiéniques classiques, à moins que les marques ne deviennent totalement transparentes et en changent la composition.
 

L'aspartame...

Il est de plus en plus remplacé car de plus en plus controversé.  Edulcorant au fort pouvoir sucrant, il serait pourtant responsable de divers problèmes de santé. Petit à petit, l’aspartame est remplacé par la stevia, beaucoup plus naturelle. Jusqu’à une disparition complète ? Le miel est une excellente alternative et ses bienfaits pour la santé ne sont plus à démontrer ! 
 

Les cabines uv...

Si vous en étiez adeptes, vous savez peut-être aussi que les cabines UV comportent deux ou trois risques pas très cooli coolos. Du style, cancer de la peau, ou des yeux. Tout est une question de modération, évidemment, mais c’est comme la capote qui craque, il suffit d’une fois !

Rien de tel que l'exposition naturelle modérée mais régulière et en toute bonne intelligence, buvez beaucoup d'eau, favoriser les aliments riches en Beta-Carotène,... et protégez vous impérativement avec une crème à bon indice et de qualité irréprochable qu'on se tartinera très régulièrement sur le corps et le visage... Une crème naturelle of course ! Et oui, là aussi, la plupart de nos tubes de crèmes solaires contiendraient des perturbateurs endocriniens. On est cuit et recuit là aussi ! Mais ça va d'aller, l'été sera beau, l'été sera chaud !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK