Canicule: à Nantes, les conducteurs de bus portent la jupe... et en Belgique?

Chaque entreprise à son code vestimentaire. Dans certaines société de transport, le port du short est interdit aux hommes. C’est le cas à la Semitan, située à Nantes et dont les conducteurs de bus et de tram doivent porter le pantalon malgré la chaleur qui sévit cette semaine.

Le syndicat CFDT est donc entré dans le débat en appelant ses membres à venir travailler en jupe. Ce que n’interdit pas le règlement de travail.

Le site 20 minutes cite l’argumentaire syndical: "La jupe fait partie de la dotation vestimentaire de nos collègues femmes et nous n’avons pas d’équivalent. Depuis 2013, nous portons la revendication que les hommes puissent porter un bermuda ou un pantacourt, après un certain seuil de température. Mais la Semitan semble vouloir garder une image de marque… "

L’argument avancé est que, dans le poste de conduite, la température peut atteindre jusqu’à 50°. Cette opération jupette serait inspirée de celle menée, avec succès par des conducteurs suédois en 2013.

Les Tec plus cool que la Stib

Renseignement pris auprès de la porte-parole de la Stib, la réglementation y est la même : "Le short ou le bermuda ne font pas partie des pièces d'uniforme des conducteurs. Il y a bien des vêtements différenciés selon les saisons, comme des chemises à courtes manches, mais seuls le pantalon et la jupe sont autorisés".

Politique moins stricte aux Tec de Charleroi: cette fois, le conducteur peut, du 1er avril au 30 septembre porter les vêtements d'été. Si la chaleur est jugée importante, le personnel peut laisser tomber la cravate et opter pour le polo et même le bermuda réglementaires. Pour Bpost, pas besoin de poser la question, chacun peut voir les mollets robustes de nos facteurs arpenter nos rues.

Stéphane Thiery, porte-parole des Tec, est l'invité du 5@7 et nous parle de la situation chez nous.

Article original à retrouver ici.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK