Anne initie sa famille au zéro déchet: "Le plus compliqué c'est de changer d'habitudes"

Un Français jette chaque année plus de 500 kg d’ordures. Dans la famille d’Anne chacun en produit 10 kg. Cette mère de famille ne supportait plus de jeter les emballages et autres déchets ménagers, elle a fait du zéro déchet l’objectif de toute la famille. Rencontre.

 

Rien ne saute aux yeux quand on entre dans l’appartement familial. Anne mère de deux adolescentes et son mari, vivent en banlieue. Mais une fois les placards ouverts on constate des habitudes différentes. Ici pas de biscuits industriels, pas de sachet en plastique et une toute petite poubelle. L’objectif de la famille : le zéro déchet. " Le plus compliqué c’est de changer d’habitudes, de faire une pause, de regarder ce qu’on fait, de remettre en cause toute notre consommation et de repartir sur de nouveaux produits ", explique la mère de famille.

Dans la cuisine

Bocaux en verre, sacs en tissus, dans la cuisine, Anne fuit le jetable : "j’essaie d’être dans le réutilisable le plus possible ".

La famille remplit son frigo de produits vendus en vrac et cuisine absolument tout. La nourriture industrielle a déserté leurs placards au profit de circuits courts et responsables : "Pour les légumes, j’ai un abonnement à une AMAP et je viens directement avec mon cabas ", explique la mère de famille.

L’entretien de la maison

Ici aussi les produits sans emballage sont privilégiés. Le savon liquide, la lessive tout s’achète en vrac. " Le produit phare, c’est le vinaigre blanc ", explique la mère de famille. Anne l’utilise pour toute la maison avec une recette bien à elle : " Quand on mange des agrumes, on les met dans du vinaigre blanc. Trois semaines après je filtre et je l’utilise comme produit ménager.

Dans la salle de bain

Les produits de beauté d’Anne n’échappent pas à sa vigilance : le savon, le shampoing et le dentifrice s’achètent sous forme solide. Mêmes les cosmétiques s’achètent en vrac : " J’ai trouvé une créatrice qui crée des crèmes zéro déchet, c’est-à-dire que je lui ramène les pots une fois que c’est consommé” .

La mère de famille tient un blog où elle explique comment elle a réussi à réduire sa production de déchets : " J’espère que le zéro déchet va sortir de sa confidentialité et que les offres vont s’élargir ", confie-t-elle.

Plus de 37 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année en France.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK