Animaux perdus : l'importance de la puce !

animaux
animaux - © Tous droits réservés

65 % des chiens perdus en 2018 ont retrouvé leur propriétaire grâce notamment à... la puce électronique ! En revanche, le résultat est moins glorieux concernant les chats encore trop peu souvent pucés...

Pour en parler avec nous ce matin, nous avons fait appel à Sébastien De Jonge, directeur du refuge "Sans collier" à Perwez. Les chiffres divulgués ce matin correspondent également à ceux de son refuge : "On est effectivement dans les mêmes statistiques. En gros, six chiens sur dix retrouvent leur propriétaire". Selon le directeur, la puce y est clairement pour quelque chose : "L'identification, les puces électroniques permettent de retrouver les propriétaires dans la grande majorité des cas. C'est primordial ! Pour un animal qui n'est pas pucé, il y a très peu de chance de retrouver son propriétaire".

Si vous avez des animaux, n'oubliez pas non plus la règlementation concernant les puces : "Pour rappel, pucer son chien est obligatoire depuis plus de vingt ans. On a donc l'impression qu'on peut se réjouir du fait que 65% des chiens retrouvent leur propriétaire mais si les maîtres respectaient la loi, le chiffre serait plus élevé". Concernant les 35%, ce sont clairement des animaux qui ne sont pas identifiables et donc qui ne sont pas pucés : "Cela peut aussi être des puces qui n'ont pas été mises à jour. Comme par exemple si vous avez déménagé ou encore si vous avez changé de numéro de téléphone. Du coup, la mise à jour n'a pas été faite et par conséquent, on ne sait pas vous retrouver".

Tout savoir sur la puce

On a souvent tendance à sous-estimer la puce. Pourtant, elle ne coûte pas très cher quand on sait qu'elle permet de retrouver son animal de compagnie : "Une puce coûte 50 euros en moyenne, ça va très vite, c'est quelques secondes, elle est posée à vie, elle a la taille d'un grain de riz qui se met dans le cou du chien, c'est indolore donc pour l'animal, il n'y a aucun souci. L'avantage, c'est que vous pouvez la changer, l'adapter en fonction de vos déménagements, de vos changements de vie pour que l'animal soit toujours correctement identifié". Et si vous décidez de partir en vacances, pas de problème, l'identification vous suit : "Quand vous êtes à l'étranger, il y a une base de données européenne. Chaque pays a sa base de donnée propre et lorsque vous voyagez, il n'y a pas de souci, votre chien peut être identifié par n'importe qui et retrouver le propriétaire très facilement".

Plusieurs personnes ont accès aux informations enregistrées dans la puce : "Tous les vétérinaires et refuges ont un lecteur de puce, la police et les animaleries également. En quelques secondes, on scanne, on obtient un numéro et on peut consulter la base de donnée pour identifier l'animal en question".

Pour le chat, la réglementation est plus récente : "C'est obligatoire mais, en Wallonie par exemple, c'est depuis le 1er janvier. Dans notre refuge, nous voyons la différence depuis que cette loi a été mise en place et l'impact que peut avoir cette puce. Depuis quelques mois, on voit déjà une évolution".

Que faire dans le cas où l'animal n'a pas été pucé ?

Plusieurs solutions s'offrent à vous : "S'il n'est pas identifié et donc pucé, en cas de perte, il faut faire des recherches, mettre des annonces sur internet, contacter la police et puis surtout contacter les refuges de proximité ou encore les vétérinaires qui vont peut-être recueillir l'animal par un patient qui est passé par là. Une fois que vous l'avez retrouvé, il faut le rendre identifiable au plus vite. Tout animal trouvé doit être confié à un refuge. Une fois que vous avez perdu votre animal, vous pourrez le récupérer uniquement s'il est pucé. C'est le refuge qui s'en charge mais à vos frais évidemment".

Il se peut aussi que le maître ne vienne jamais rechercher son chien au refuge : "Si le maître ne se manifeste pas dans les dix jours, le refuge devient le propriétaire de plein droit et dans la grande majorité, il va mettre l'animal à l'adoption et va essayer de lui retrouver une famille. Dès ce moment-là, vous n'avez plus aucune possibilité de retourner en arrière. Vous ne pouvez pas venir après trois mois et dire que c'est votre chien et que vous voulez le récuperer. Vous aurez dépassé le délai légal et ce, même s'il était pucé".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK