Actu ciné : ​​​​​​​"Adieu Les Cons", incontournable fable délirante selon Cathy Immelen

Ça y est, c’est ce mercredi 09 juin que les salles de cinéma peuvent enfin rouvrir leurs portes  après  plus de 7 mois de fermeture !  

Cathy Immelen décortique pour vous les films à voir ou ne pas voir en cette reprise du cinéma dans la chronique cinéma du 8/9. A vous d'en tenir compte.

Adieu les cons

Première place dans mon cœur : " Adieu les cons " d’Albert Dupontel, une comédie douce-amère qui a tout raflé aux César : 7 statuettes dans son escarcelle !

Dupontel qui offre à Virginie Efira un véritable écrin pour la facette la plus émouvante de son jeu d’actrice

" Fable délirante bourrée de chaleur humaine, de magnifiques trouvailles visuelles et de personnages plus attendrissants les uns que les autres " explique Cathy.

Du point de vue de l’atmosphère générale, on pense au cinéma de Jean-Pierre Jeunet et son '' Amélie Poulain '', mais version un peu dépressive… J’ai surtout envie d’insister sur l’émotion intense que dégage Virginie Efira, elle m’a littéralement déchiré le cœur

Adieu Les Cons  : un film incontournable !

Polly (en famille)

Film d’aventure familial dans la nature, adaptation des livres du même nom écrits par Cécile Aubry (auteure aussi de Belle et Sébastien), déjà adapté à la télé en série de 1963 et 1973.  Avec François Cluzet, Julie Gayet et Patrick Timsit : même si ce sont les enfants, et des animaux les héros du film ! 

Réalisé par Nicolas Vanier : un explorateur vidéaste qui avait déjà adapté justement Belle et Sébastien en 2013, on lui doit aussi : L’Odyssée sauvage (docu sur son aventure avec des chiens au pôle nord), L’école Buissonière avec François Cluzet ou encore Donne-moi des ailes avec Jean-Paul Rouve et des oies.

" Des beaux films qui moi m’ennuient un peu mais que les amateurs d’images de nature adorent, ce sont des films nostalgique, du cinéma de papy, mais qui cartonne toujours ajoute Cathy " ! . Poly c’est le nom d’un poney avec lequel va se lier d’amitié une petite fille. Un poney exploité par un cirque, la petite fille aidée de tous ses amis va tenter de le sauver. "C’est très vieille France : les gens avec des bérets, le boucher avec son tablier, le petit village français parfait " .

Très cliché mais très bon choix pour les petits.

2 images
© RTBF

Chacun chez soi

Une comédie de Michèle Laroque assez irregardable, insupportable, horripilante même : " Un véritable navet qui ne vaut clairement pas le prix d’une place de ciné, malgré toute ma sympathie pour Michèle Laroque et Stéphane De Groodt " conclut notre madame cinéma.

Retrouvez toute l'actu ciné tous les mercredis dans le 8/9 sur la Une et sur Vivacité vers 08h55.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK