RTBF .be

"Le Mépris", film atypique de Jean-Luc Godard avec Brigitte Bardot - RTBF Films

Fictions et séries

"Le Mépris", film atypique de Jean-Luc Godard avec Brigitte Bardot

  • Considéré comme un des films le plus "grand public" de Jean-Luc Godard, "Le Mépris" met en avant la carrière du réalisateur avec comme personnage principal Paul Javal (interprété par Michel Piccoli) auquel on peut facilement l'identifié, accompagné de Camille qui n'est autre que la ravissante Brigitte Bardot.

    Avec pour ligne directrice la mise en parallèle de la mort d'un couple et la mort du cinéma, Jean-Luc Godard met de côté ses habitudes cinématographiques pour mettre d'autres éléments en avant.
    Pour commencer, le choix d'une femme fatale, Brigitte Bardot, que l'on retrouve entièrement dénudée dès la première scène du film (selon les souhaits des producteurs) marque une contradiction notoire avec ses films précédents. Cette scène est d'ailleurs devenue culte tant le message qu'elle délivre est profondément lié à l'amour et au mépris que peuvent ressentir un homme et une femme l'un envers l'autre.

    Brigitte Bardot dans le rôle de Camille - STUDIO CANAL

    Camille et Paul sont allongés dans un lit. Cette dernière lui demande s'il aime chaque partie de son corps. L'intéressé acquiesce à chacune de ses questions et au moment où il se rapproche pour l'embrasser, elle le repousse en lui demandant : "Donc, tu m'aimes totalement ?"
    Il lui répond : "Oui, je t'aime totalement, tendrement, tragiquement."

    Dans cette scène, Brigitte Bardot tend un piège à Michel Piccoli et l'homme y fonce tête baissée. En répondant "Oui" à toutes ces questions, il affirme désirer chaque partie du corps de sa femme et la prend donc pour un assemblage d'objets de désir. Brigitte Bardot confirme ce propos en lui posant cette dernière question où Michel Piccoli évite la simple formule "Je t'aime" en y ajoutant une série d'adverbes. En faisant cela, il cherche à convaincre son épouse de ces sentiments mais la réponse qui s'en suit confirme qu'elle comprend la situation : "Moi aussi Paul"...

    Brigitte Bardot et Michel Piccoli

    Brigitte Bardot et Michel Piccoli - STUDIO CANAL

    Ce qui se cache en tournage...

    Selon les informations du "Ciné-club de Caen", à l'époque, les relations entre Godard, Brigitte Bardot et Jack Palance (jouant le rôle de Jeremy Prokosch) n'allaient pas pour le mieux, ce qui a provoqué des tensions sur les lieux du tournage. Les acteurs n'étaient que très peu guidés sur les plateaux avec un Jean-Luc Godard parfois très agressif et sévère.
    Lors d'une certaine scène, Jack Palance jette une bobine à Godard dans un élan de colère. Ce dernier, mécontent, montre un geste d'énervement qui n'était pas du tout prévu dans le scénario à la base mais qui a tout de même été conservé.

    Pour découvrir d'autres secrets du film "Le Mépris" de Jean-Luc Godard, ne manquez Classic'Ciné, ce mercredi 5 décembre à 21h06 sur La Trois.

    À lire aussi

    Voir

Prochaines émissions

  • Lundi 10 décembre - 10:20 - La Deux Si près de chez vous - Mauvais frère

    20 heures dans le sous-sol d'une maison de la banlieue...

  • Lundi 10 décembre - 10:50 - La Deux Si près de chez vous - La femme de trop

    Frontière franco-suisse. Cette femme, étendue sur le...

  • Lundi 10 décembre - 11:20 - La Deux Si près de chez vous - Descente aux enfers

    Romain, 20 ans, un étudiant brillant en école de commerce...

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles