RTBF .be

Trois bonnes raisons de voir "Un petit boulot" avec Romain Duris - RTBF Tv

Fictions et séries

Trois bonnes raisons de voir "Un petit boulot" avec Romain Duris

  • Ce dernier film de feu Pascal Chaumeil avec des dialogues signés Michel Blanc met en scène un Romain Duris au chômage forcé qui accepte un macabre “petit boulot”. À voir absolument ce lundi 15 juillet à 20h25 sur la Une.

    À mi-chemin entre le thriller et la comédie sociale, “Un petit boulot” est adapté du roman homonyme de Iain Levison. Ce film raconte l’histoire de Jacques (Romain Duris) qui, mis au chômage après la fermeture de l’usine, a perdu toute raison de vivre. Il est totalement déboussolé et animé par une colère rentrée qu’il ne parvient pas à exprimer : il a renoncé à lutter. Jusqu’au jour où il accepte "un petit boulot" : tuer la femme d’un bookmaker mafieux (Michel Blanc). Curieusement, cette proposition va l’aider à se reconstruire car, à partir du moment où Jacques accepte cette offre, il va cesser d’être une victime.

    Voici 3 bonnes raisons de voir ce film :

    1/ C’est le dernier film de Pascal Chaumeil

    Avec “Un petit boulot”, Pascal Chaumeil signe son quatrième et dernier film. Après avoir collaboré à plusieurs reprises avec Luc Besson – notamment sur “Le Cinquième Élément” – et tourné plusieurs centaines de films publicitaires, il se lance en 2010 dans un premier long-métrage avec “L’arnacoeur”. Le succès est immédiat. Cette comédie romantique, qui met en scène Romain Duris et Vanessa Paradis, reçoit cinq nominations aux Césars. Il enchaîne ensuite avec “Un plan parfait” en 2012 et “Up and down” en 2014. Il meurt en août 2015 des suites d’un cancer, juste après avoir terminé le montage final d’”Un petit boulot”.

    Le réalisateur français Pascal Chaumeil à sa dernière conférence de presse pour son 3e film "Up and Down" - PATRIK STOLLARZ - AFP

    2/ Michel Blanc a écrit les dialogues

    Dans “Un petit boulot”, on découvre un Michel Blanc avec un rôle assez inhabituel. Il incarne une sorte de voyou respecté, un mini-parrain de la mafia, qui organise des pokers clandestins. Outre son jeu d’acteur, Michel Blanc a également apporté à ce film ses talents de scénariste. C’est lui qui signe tous les dialogues d’”Un petit boulot”. Et c’est poilant.

    En plus d'y apporter ses talents d'acteurs, Michel Blanc a signé tous les dialogues du film.

    En plus d'y apporter ses talents d'acteurs, Michel Blanc a signé tous les dialogues du film. - © Tous droits réservés

    3/ Un tournage 100% belge

    “Un petit boulot” a été tourné entièrement en Belgique pour le plus grand bonheur des acteurs Romain Duris et Michel Blanc, qui raffolent de notre plat pays. Pour Michel Blanc - qui déclare dans Ciné Télé Revue adorer Bruxelles et s’y balader dès que son emploi du temps le lui permet - c’était aussi l’occasion de se replonger dans le passé, à l’époque où il jouait au théâtre de la Gaîté avec la troupe du Splendid.

    Un tournage 100% belge. Reconnaissez-vous ce bar ?

    Un tournage 100% belge. Reconnaissez-vous ce bar ? - © Tous droits réservés

    Et parmi les autres bonnes raisons, on pourrait citer pêle-mêle que c’est avec l’excellent Romain Duris et la charmante Alice Belaidi, et puis surtout que c’est hyper divertissant, bien rythmé et vraiment rigolo.


    À voir absolument le lundi 15 juillet à 20h25 sur La Une.

    Avec : Michel Blanc (Gardot), Romain Duris (Jacques), Alice Belaïdi (Anita), Gustave Kervern (Tom), Charlie Dupont (Jeff), Alex Lutz (Brecht), Thomas Mustin (Mulot)

    Réalisation : Pascal Chaumeil, d’après le roman homonyme de Iain Levison.

    Déconseillé aux moins de 10 ans

    • Cliquez pour visionner

Prochaines émissions

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles