RTBF .be

Stromae, Damiens, de Groodt : comment "le Belge" est-il devenu tendance en France ? - RTBF Tv

Documentaires

Stromae, Damiens, de Groodt : comment "le Belge" est-il devenu tendance en France ?

  • De cousins ridiculisés à tendance, comment la relation qu’entretiennent les Français avec "leurs amis belges" a-t-elle changée du tout au tout sur l’espace de quelques années ? Une histoire plus complexe qu’il n’y paraît…

    Cinéma, musique, humour, mode… dans de nombreux domaines, on peut dire que la Belgique a la cote de l’autre côté de la frontière. Depuis quelques années, il n'est pas rare d'entendre " j’adore les Belges ! ".

    Stromae, François Damiens, Stéphane De Groodt, mais aussi Damso, Dries Van Noten ou encore Benoit Poelvoorde, les Français se les arrachent !

    Et pourtant ça n’a pas toujours été le cas…

    En une trentaine d'années, le Belge est passé du statut de voisin risible à avant-gardiste.

    Le documentaire "J’adore les Belges", à voir sur La Une le 21 juillet, revient sur ce changement de perception radical des Français envers les Belges et sur les préjugés aux racines historiques insoupçonnées.

    "Par définition, quand les Français parlent des Belges, ils les réduisent" analyse le réalisateur Gilles Dal.

    Alors comment ce Belge est-il passé aux yeux des Français de "beauf un peu crétin" à celui de prescripteur de tendances et le réservoir de talents d’une France autrefois si prompte à ignorer ses voisins francophones ? 

    Stromae, Damiens, de Groodt : comment "le Belge" est-il devenu tendance en France ? - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - AFP

    La fin des préjugés ?

    Stromae, Damiens, de Groodt : comment "le Belge" est-il devenu tendance en France ?

    Stromae, Damiens, de Groodt : comment "le Belge" est-il devenu tendance en France ? - TOBIAS SCHWARZ - AFP

    Stromae, Damiens, de Groodt : comment "le Belge" est-il devenu tendance en France ?

    Stromae, Damiens, de Groodt : comment "le Belge" est-il devenu tendance en France ? - THOMAS SAMSON - AFP

    Moqué autrefois, le Belge est devenu in ! Autodérision, authenticité, spontanéité, humilité… Le Belge s'amuse de ce qui était jadis ridiculisé, en fait sa marque de fabrique ! Mais si le Belge n’a pas changé, c’est que le regard des Français a, lui, évolué.

    Un retournement de situation que l’on peut, entre autres, attribuer au phénomène "Bienvenue chez les ch’tis" qui en redorant l’image du Nord, a redoré celle de la Belgique, puisque ce l’on attribue aux ch’tis est également attribué de l’autre côté de la frontière.

    "C’est un peu comme le slogan ‘Uncool is the new cool’, ce qui était naze est devenu cool" explique quant à elle Myriam Leroy, journaliste RTBF. "Je pense que c’est aussi pour ça qu’aujourd’hui le Belge est apprécié."

    La montée en puissance de nos talents

    Des sketchs de François Damiens à l’accent bien de chez nous aux tubes de Stromae, le succès ne se limite plus à notre plat pays mais force l’admiration de nos voisins et même au-delà…

    Des figures de proue dont la renommée profite à tous : "Je pense que Stromae a rendu la Belgique très attractive au niveau musical" analyse Typh Barrow au micro de RTL, sur celui qui refuse de chanter en anglais et exporte notre culture à l’international.

    "J’adore les Belges" nous raconte l’histoire passionnante de ce rapport un peu complexe qu’entretiennent les Belges et les Français ; une histoire nourrie de deux clichés : le Français arrogant et le Belge modeste.  

    Rendez-vous le samedi 21 juillet à 23h30 sur La Une.

    À lire aussi

    Voir

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles