RTBF .be

14-18 Apocalypse Verdun - RTBF Documentaires

Documentaires

14-18 Apocalypse Verdun

  • Soirée spéciale sur la Trois avec le documentaire d’Isabelle Clarke et Daniel Costelle. A partir d’un fonds de plus de 500 heures d’archives restaurées et mises en couleur, nous offrons une plongée terrible de 2 X 45’ au cœur d’une des plus grandes batailles de tous les temps, racontée par Mathieu Kassovitz.

    A voir ou à revoir le samedi 09 septembre à 21h00. Rediffusion sur La Trois le 11/09 à 13h30.

    Février 1916. La Première Guerre mondiale s’enlise et a déjà fait des millions de victimes. A Verdun, les Allemands, en concentrant plus d’artillerie et plus d’hommes, que dans toutes leurs autres offensives, veulent forcer le destin et gagner la guerre. Mais les Français vont tenir. Pendant 300 jours et 300 nuits, sous un orage d’acier continu de 60 millions d’obus, Allemands et Français vont s’y affronter, avec la rage d’en finir. Comment ont-ils pu survivre à cette apocalypse ? Fidèle à leur savoir-faire, sur base d’images d’archives restaurées et mises en couleur, Isabelle Clarcke et Daniel Costelle nous raconte ici en deux épisodes cette grande bataille de l’Histoire.

    Le carnage

    Apocalypse Verdun

    Apocalypse Verdun - © Tous droits réservés

    Fin 1915. Les chefs d’états-majors britanniques et français, veulent mettre fin à la saignée, grâce à une offensive prévue pour l’été, dans la Somme. Mais les Allemands les prennent de court en déclenchant le 21 février 1916 une tornade de feu pendant 10 heures sur 20 km de front, à Verdun, à seulement 230 km de Paris. Verdun va être le théâtre des pires affrontements entre Français et Allemands de toute la Première Guerre mondiale. Les Français doivent tenir coûte que coûte face à la percée allemande. Ils placent tous leurs espoirs dans l’action du commandant du secteur, tout juste nommé : le général Philippe Pétain, alors peu connu.

    L'illusion

    Apocalypse Verdun

    Apocalypse Verdun - © Tous droits réservés

    Croire que la guerre s’achèvera à Verdun relève d’une illusion. Depuis que Pétain a imposé une logistique sans faille, les Allemands avancent au ralenti. Les Français concentrent tous leurs efforts, y compris à l’arrière, pour faire barrage contre l’invasion. Ils déploient 4000 camions et 400 000 hommes régulièrement relevés, qui convergent le long d’une route de quelques kilomètres jusqu’à Verdun. Les chefs alliés viennent en personne y soutenir le moral des combattants, car la ville est devenue en peu de temps un symbole d’héroïsme et de résistance. Dans la Somme, les Alliés déclenchent le 1er juillet 1916 la bataille tant attendue... qui tourne au désastre et replace Verdun au centre de tous les espoirs et de toutes les inquiétudes.

    Voir

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles