RTBF .be

Apocalypse la 1ère Guerre mondiale - épisodes 3 et 4 - RTBF Documentaires

Documentaires

Apocalypse la 1ère Guerre mondiale - épisodes 3 et 4

  • Dans sa nouvelle émission historique "Retour aux sources", Elodie de Sélys poursuit la présentation de la série documentaire exceptionnelle "Apocalypse la 1ère Guerre mondiale" de Daniel Costelle et Isabelle Clarke. Réalisée à partir de centaines d’heures d’archives mises en couleurs, cette série racontée par Mathieu Kassovitz nous plonge dans la fureur de la guerre au plus près des Hommes. A voir le dimanche 9 mars sur La Une et le web dès 20h45.

    La série nous emmène sur les champs de batailles, dans la tête des gouvernants et des soldats, mais aussi dans le quotidien des civils à l’arrière; dans les tranchées du Nord de la France jusqu'aux fronts moins connus de Russie, de Serbie, de Turquie, de Palestine. En racontant cette Histoire, Isabelle Clarke et Daniel Clarke entendent rappeler au monde et avant tout aux jeunes que cette Guerre, absurde, a fait 10 millions de morts chez les militaires, 9 millions chez les civils et 21 millions de blessés. Pour eux, "Apocalypse c’est une piqûre de rappel pour montrer que la guerre mène à l’horreur absolue et faire passer le message aux jeunes générations "

    20h45 : Episode 3 : Enfer

    Enfer

    Enfer - © Tous droits réservés

    Septembre 1915. Des millions d’hommes sont pris dans le piège d’une guerre immense. Des tranchées de France aux montagnes italiennes ou des Balkans, jusqu’aux portes de l’Orient, l’Europe entière s’est enflammée. Nouvelles armes, nouvelles défenses, la guerre est désormais indus­trielle et chimique. Les combats atteignent une violence jusque-là inconnue. L’artillerie pilonne. Les attaques se font au gaz, aux lance-flammes, aux Schrapnels, mélange de poudre et de billes de plomb qui fracassent les visages et les corps. Les assauts sont terri­fiants, suicidaires. Des orages d’acier brisent les tympans et rendent fous les soldats. Les blessures sont affreuses, les conditions de vie et d’hygiène dans les zones de combat sont catastrophiques, les épidé­mies font des ravages… C’est l’enfer.

     

    21h45 : Episode 4 : Rage

    Rage

    Rage - © Tous droits réservés

    Les soldats sont au bord du gouffre. Ils veulent que ça s’arrête. Ils veulent rentrer dans leurs foyers. Chez eux, à l’arrière, la colère gronde, la faim tiraille les populations. La guerre a répandu son malheur dans tous les foyers, elle est présente dans chaque instant de la vie quotidienne. Il faut trouver une solution. Il faut que la guerre se termine. Alors les révoltes commencent : en Allemagne, l’agitation sociale fait craindre pour l’avenir du Reich. L’Empire austro-hongrois vacille : François-Joseph est mort, et son jeune successeur Charles Ier entame des tentatives de paix. Sur le front, la bataille du Chemin des Dames va déclencher des mutineries chez les poilus. Les soldats russes, fatigués d’être tiraillés par la faim et la peur, sr joignent à la Révolution. Le Tsar abdique et se prépare à l’exil. Mais l’Etat-major allemand commet une faute stratégique qui va changer le cours du conflit : dans une guerre sous-marine " à outrance ", il a décidé d’attaquer tous les navires présents en Atlantique, y compris les bateaux américains. Les USA entrent dans la guerre aux côtés des Alliés, et en juin 1917, le géhéral Pershing débarque en France avec les premiers effectifs. Un mois après leur arrivée, alors que les renforts américains sont encore à l’entraînement, débute en Belgique la bataille de Passchendaele : sous une pluie torrentielle, des milliers de soldats de l’Empire britannique se noient dans une mer de boue. Un nouvel échec, une nouvelle hécatombe vide de sens. Pourquoi cet entêtement des dirigeants européens ? Ne veulent-ils pas, comme leurs peuples, la délivrance ?

       
       
       

     

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles