RTBF .be

Jean-Louis Lahaye sur les traces des grands hommes : "Je ne vends plus du rire mais de l'information" - RTBF Documentaires

Jean-Louis Lahaye sur les traces des grands hommes : "Je ne vends plus du rire mais de l'information"

  • Curieux d'apprendre et enthousiaste à l'idée de faire connaître, Jean-Louis Lahaye a vu avec "Sur les traces de..." l'occasion de changer d'horizon. L'animateur, habitué des divertissements, attaque un nouveau chapitre de son histoire. Ce vendredi 12 septembre à 20h50 sur La Une, il lance le premier numéro de l'émission avec son "Michael Jackson à lui", Napoléon, dont il nous parle.

    Entre votre animation du bétisier et l'émission Sur les traces de..., le changement de costume n'est pas trop compliqué ?

    Non. J'ai commencé avec Les Allumés où je devais connaitre l'information et l'invité. Je n'étais donc pas qu'animateur. Avec cette nouvelle émission, j'essaye d'y appliquer les techniques du divertissement. Je ne vends plus du rire mais de l'information, de la connaissance.

    D'où vient alors cette passion pour l'Histoire ?

    Elle est venue sur le tard. Je n'avais pas la vocation de faire des émissions historiques. Un collègue m'a montré que c'était une matière formidable et accessible ! Je me suis dit que la culture et l'histoire, c'était quand même passionnant. Je n'avais pas de prérequis dans ce domaine... Je suis un autodidacte. J'adore apprendre des nouvelles choses. Le système scolaire n'est pas fait pour moi. Comme on dit qu'on ne retient que 20% de ce qu'on apprend à l'école, j'ai gagné 80% de mon temps (rires). Mais je n'apprends pas n'importe comment, je vérifie toujours ce que je dis.

    "Je suis fort différent de Stéphane Bern"

    "Je suis fort différent de Stéphane Bern" - © Tous droits réservés

    Quel est le personnage historique qui vous a le plus marqué ?

    Si je commence avec Napoléon, ce n'est pas innocent. On voudrait écrire un bouquin, on ne changerait pas une ligne. Son histoire est... FA-BU-LEU-SE. C'est le rêve américain avant la date. Napoléon est un peu mon Michael Jackson à moi (sourire).

    Certaines personnes vous appellent le Stéphane Bern de la RTBF...

    Je suis fort différent, quand même (rires). C'est vrai, que nous nous sommes inspirés un peu de Secrets d'Histoire pour la mise en image, prise également par des drônes, mais aussi dans la manière avec laquelle on s'adresse aux gens.

    Et vos différences ?

    Dans notre émission, il y a des interviews et les sujets sont plus courts. Elle part d'un dispositif que j'ai imaginé avec un mélange de télévision, livre, site internet et j'espère, pour la fin de l'année, GPS. On propose aux gens de partir sur les traces de, mais on voudrait qu'ils y partent physiquement puisque ce qui nous intéresse principalement c'est le trajet de Napoléon, dans cette première émission. D'où il vient, où il va et pourquoi la bataille de Waterloo : toutes des questions auxquelles on va répondre vendredi à 20h50 (sourire).

     

    Pour sa première émission, Jean-Louis Lahaye part sur les traces de Napoléon

    Pour sa première émission, Jean-Louis Lahaye part sur les traces de Napoléon - © Tous droits réservés

    Habituellement, vous êtes accompagné de Maureen Louys, Tatiana Silva ou encore d'autres jolies femmes. Vous vous retrouvez seul pour cette nouvelle émission ?

    Non, pas du tout. Alexandra Hubin, notre charmante psychologue-sexologue de l'émission, va revisiter la psychologie de l'époque. C'est très intéressant de comprendre comment cela se passait à ce moment-là...

    À lire aussi

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles