La Une

20:20 - Mercredi 14 mars

Questions à la une Urgences : pourquoi ça déborde ? Les erreurs médicales sont-elles une fatalité ? - Comment vivent les séropositifs aujourd'hui ? - Retour sur l'électroménager : une durée de vie programmée ?

Revoir ce programme en vidéo

Questions à la une
  • Durée : 01:31
  • Controle parental : Pour tous

L'immersion : "Urgences, pourquoi ça déborde ?"
Aller aux urgences est une expérience souvent synonyme de douleur et de longues heures d'attente. Mais pourquoi les urgences semblent-elles si souvent débordées ? C'est la question que pose Questions à la Une ce soir. Pour y répondre, on part en immersion dans le quotidien de l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles et de ceux qui y travaillent, jour après jour, nuit après nuit. Les urgences de Saint-Pierre accueillent environ 150 patients chaque jour. En 30 ans, le nombre d'inscriptions a augmenté de 50% ! Les intervenants interrogés offrent des réponses en termes d'horaires, de financement, de prise en charge des cas plus graves et moins graves. Ils nous aident à porter un regard neuf sur une expérience vécue , pour la plupart d'entre nous, uniquement en tant que patient.

L'enquête : "Les erreurs médicales : une fatalité ?"
Chaque année, d'après les chiffres de l'Organisation Mondiale de la Santé, 20.000 erreurs médicales se produiraient dans les hôpitaux belges. Ces erreurs constitueraient désormais la 3ème cause de décès derrière les maladies cardio-vasculaires et les cancers. D'après la plupart des observateurs, un grand nombre de ces erreurs, mortelles dans 10% des cas, pourraient pourtant être évitées. Un constat particulièrement difficile pour les victimes engluées dans d'interminables actions en justice où la faute est souvent très difficile à prouver. D'où vient le problème ? Pourquoi ces lenteurs judiciaires ? L'aide aux victimes est-elle suffisante en Belgique ? Que faire pour réduire au maximum le risque d'erreur ? Réponses dans l'enquête menée par Thomas Rorive auprès des victimes, des médecins sans oublier les experts et autres compagnies d'assurance au centre des dossiers.

Le portrait de personnes séropositives
Apparu il y a 30 ans, le SIDA n'est plus une maladie mortelle. Mais comment vit-on aujourd'hui avec le VIH ? Les trithérapies réussissent à isoler le virus et à le rendre inopérant à l'intérieur de l'organisme. Le VIH est donc devenu une maladie chronique pour laquelle il existe un traitement. Les personnes séropositives ne sont plus contaminantes et peuvent donc aujourd'hui avoir des relations sexuelles non-protégées et même des enfants qui sont séronégatifs. Mais comment ces personnes vivent-elles aujourd'hui ? Questions à la une a rencontré plusieurs qui ont accepté de témoigner...

Retour sur la question : "L'obsolescence programmée"
En 2012, Questions à la une avait enquêté afin de comprendre pourquoi nos machines à laver, lave-vaisselle et autres ordinateurs tombaient plus vite en panne. Et pourquoi les fabricants prenaient-ils le risque de décevoir leurs clients ? Mais qu'en est-il aujourd'hui ? Est-ce toujours le cas ? Est-ce pire ? La situation a-t-elle changé ?

Questions à la Une Ce programme est disponible sur Auvio.

  • Les huissiers de justice, ont-ils tous les droits ?

    06/12

    Qui sont réellement les huissiers de justice et quels sont leurs droits et devoirs ? Ils sont assermentés, disposent de pouvoir étendus mais en font-ils correctement usage ? Certaines de leurs pratiques sont "douteuses", voire même considérées comme illégales...