La Trois

20:00 - Jeudi 07 décembre

Opéra : Ouverture de la Scala de Milan "Andrea Chénier" d'U. Giordano dirigé par R. Chailly avec A. Netrebko

Opéra : Ouverture de la Scala de Milan
  • Durée : 02:21
  • Controle parental : Pour tous

La soirée d'ouverture de La Scala est un des moments-clés de la vie culturelle à Milan. Elle se tient chaque année à la même date, jour de la Saint-Ambroise, patron de la ville. Huit opéras sur les quinze programmés cette saison sont les oeuvres de compositeurs italiens, qui s'inscrivent dans la tradition du bel canto ou de l'opéra vériste.

"Andrea Chénier" d'Umberto Giordano est un drame historique, une histoire de liberté et d'amour sous la révolution française, qui n'a plus été représenté depuis 30 ans ! En effet la partition de cet opéra requiert des voix exceptionnelles. Ce sera le cas ce soir, sur La Trois et Musiq'3, avec Anna Netrebko dans le rôle de Maddalena di Coigny et Yusif Eyvazov dans celui du poète Andrea Chénier. La mise en scène est assurée par Mario Martone et la direction a été confiée à Riccardo Chailly, directeur musical de La Scala.

La Scala est une salle prestigieuse et un lieu incontournable pour tout amateur de musique classique. Dans ce temple de l'opéra résonnent encore les notes de Verdi, de Toscanini et les voix de Callas et de tant d'autres artistes qui continuent à perpétuer sa légende. Détruite en 1943, mais très vite reconstruite selon les plans d'origine, La Scala a su garder son âme, illuminée par les artistes qui s'y sont produits sous le superbe lustre en cristal de Murano. Dès son ouverture en 1778, l'Europe entière s'y est déplacée pour admirer la richesse du lieu et applaudir les meilleurs chanteurs. On y joue principalement les compositeurs italiens, Rossini, Bellini, Verdi... C'est dans cette maison de l'opéra que seront créés "Norma", "Le Turc en Italie", "Nabucco" ou "Falstaff".

"Andrea Chénier" est un opéra en 4 actes d'Umberto Giordano, l'un des compositeurs les plus représentatifs du vérisme, mouvement artistique italien associé à des compositeurs comme Pietro Mascagni, Ruggero Leoncavallo et Giacomo Puccini, qui ont voulu transposer dans leur discipline le naturalisme français à la Émile Zola. Umberto Giordano a bâti son opéra sur un livret de Luigi Illica et s'est inspiré de la vie du poète André Chénier, guillotiné lors de la Révolution française.

La musique est d'un lyrisme incroyable. Les pages héroïques sont porteuses d'idéaux humanitaires. Le chant des miséreux ou celui de la vieille aveugle sont bouleversants. Sans oublier l'air de la "mama morta" qui fait se dresser les poils, partant des notes les plus graves pour atteindre les aigus dans une émotion décuplée. Cet air sera d'ailleurs repris dans une des scènes marquantes du film "Philadelphia" de Jonathan Demme.

Distribution
Yusif Eyvazov Andrea Chénier
Anna Netrebko Maddalena di Coigny
Luca Salsi Carlo Gérard
Annalisa Stroppa La Mulatta Bersi
Mariana Pentcheva Contessa di Coigny
Présentation : Laurent Graulus