La Trois

21:05 - Vendredi 16 août

La peau de chagrin

La peau de chagrin
  • Durée : 01:38
  • Controle parental : Pour tous

Par un matin blafard de 1832, Raphaël de Valentin, vingt-deux ans, perd son dernier Napoléon à une table de jeu.
Où en est-il, ce brillant jeune homme, marquis désargenté, orphelin de père et de mère, qui, il y a quelques mois encore, rêvait que l'oeuvre qu'il écrivait, sa " Théorie de la Volonté ", lui apporte gloire, argent et reconnaissance ?
Il est sur le point de se jeter à l'eau dans la Seine pour mettre un terme à une vie qu'il juge ratée, quand un revolver dans la vitrine d'un antiquaire emporte sa préférence. Comprenant son dessein, l'étrange Oswald, antiquaire aveugle, lui propose une mort plus douce en lui faisant un étrange cadeau : une peau de chagrin.
Cette peau de chagrin exaucera tous ses voeux, mais en contrepartie, rétrécira à chaque fois, le rapprochant un peu plus de son dernier souffle. Sans y croire, Raphaël accepte. Il fait le voeu d'une soirée fastueuse, où il mangera à sa faim et où seront les plus belles femmes. Il rencontre alors son ami Rastignac, qui le cherchait pour l'emmener chez l'un des plus riches banquiers de la ville. Lequel a décidé d'éditer un journal et de faire de Raphaël son rédacteur en chef. Amusé, Raphaël se demande si la Peau a exaucé son voeu. Il trace sur une nappe le contour de la peau de chagrin, et fait cette fois voeu de devenir immensément riche.
Au matin, un notaire arrive chez le banquier et annonce à Raphaël qu'il hérite de toute la fortune d'un major anglais, lointain ami de son père, qui, en l'absence d'héritiers, en a fait son légataire universel.
Se réfugiant à l'abri des regards de ses amis, Raphaël compare la peau de chagrin au contour de la nappe et constate qu'elle a rétréci. Le pacte est bien réel.
A partir de là, Raphaël réalise ses voeux les plus chers. Et comprend au fur et à mesure qu'ils ne sont pas aussi importants qu'il le pensait.
Sauf un, le seul qui compte vraiment pour lui. Mais il est trop tard...