La Trois

23:45 - Lundi 17 juillet

Vous êtes ici Les filles du bord de mer, Adamo

Vous êtes ici
  • Durée : 00:34
  • Controle parental : Pour tous

Cette fois, on ne vous parlera pas de la carrière exemplaire d'Adamo, de sa légendaire simplicité ou de sa popularité au Japon ! Mais d'une de ses chansons, joyaux patrimonial, concentré de belgitude touchant à l'universel et qui nous "parle" encore 40 ans après sa naissance.
C'est une chanson populaire comme on n'en fait plus ! Tout le monde connaît ou croit connaître "les filles du bord de mer", au moins la première phrase du couplet, on sait "qu'elles z'étaient chouettes, ces demoiselles, tsoin, tsoin, pour qui savait t-y faire". Celui qui savait t-y faire, c'est bien entendu
Salvatore Adamo qui écrit cette chanson en 1964 à l'aube de sa gloire. A l'époque, il n'est ni yé-yé, ni rock'n'roll, on ne peut pas non plus le classer dans les chanteurs à texte; il est lui-même avec sa voix aigrelette, son air timide et bien élevé.
Parler des Filles du bord de mer, c'est une manière de parler de Salvatore Adamo, auteur compositeur, mais en sortant des sentiers battus. Parce que c'est une vraie chanson (sur un air de java, pour être précis), et bon nombre d'artistes ne se seraient pas lancés dans la reprise de l'air, s'il n'y avait là un petit quelque chose qui traverse les modes et les époques, un peu comme "les filles au teint clair qui faisaient rêver le baigneur, en douceur et profondeur".