Soeur sourire. Qui a tué la voix de Dieu?

Soeur sourire. Qui a tué la voix de Dieu?
Logo de La Trois
  • Durée : 00:53:02

En 1962, une religieuse belge détrône les Beatles du hit-parade avec la chanson " Dominique " ! Mais Sœur Sourire est une popstar qui saisit mal son succès et l'appétit des requins de l'industrie du disque. L'histoire d'un destin extraordinaire et tragique, et d'une icône de l'émancipation féminine... Sœur Sourire fut découverte en 1962 avec sa chanson "Dominique". Elle atteint le sommet des charts mondiaux suite à son passage sur l'émission américaine d'Ed Sullivan; est enregistrée en 10 langues et atteint le Top10 dans 11 pays. Mais le succès de Jeanne Deckers était aussi l'un des premiers produits du marketing mondial. Farouche mais naïve, elle fut la victime d'une industrie qui faisait et défaisait les carrières. Brebis égarée pour l'église catholique, qui s'était compromise en voulant se positionner positivement face à la révolution hippie et sexuelle, Jeanne fut défroquée. Sans le sou et indésirable, elle finira par se suicider. Le film dévoile son journal intime. Sans prétention ni pudibonderie, la jeune femme y confie avec franchise ses désirs homosexuels, ses déceptions, son alcoolisme. Sa biographe et ceux qui ont été les témoins de son succès et de sa chute, partageant l'histoire d'un personnage profond, en quête d'expression, de liberté et d'amour. Réalisation : Charles-Antoine de Rouvre Production : Zeta Productions et ARTE G.E.I.E.

Soeur sourire. Qui a tué la voix de Dieu?
Soeur sourire. Qui a tué la voix de Dieu?
Soeur sourire. Qui a tué la voix de Dieu?
  • Réalisateur : de Rouvre Charles-Antoine