La Trois

22:05 - Mardi 22 janvier

Matière Grise Se faire tatouer pour effacer les traces d'un cancer

Revoir ce programme en vidéo

Matière Grise
  • Durée : 00:44
  • Controle parental : Pour tous

" Se faire tatouer pour effacer les traces d'un cancer "
Le tatouage est à la mode, c'est sûr. Et dans certains cas la portée symbolique est énorme. En particulier pour les femmes qui ont été victime d'un cancer et à qui on a enlevé un voire les deux seins. Pour elles, la mastectomie (autrement dit l'ablation du sein) est vécue comme une amputation de leur féminité. D'autant plus que la vision, chaque jour dans la glace, de cette mutilation et de sa cicatrice représente un rappel constant du cancer, même après une reconstruction. Des associations et des médecins ont trouvé une réponse, qui correspond aux besoins et désirs de certaines femmes : la création de tatouages, spécifiques, qui leur permet de se réapproprier pleinement leur corps et leur féminité.
C'est notamment le cas d'Isabelle, une Belge qui a vécu la douloureuse épreuve de la maladie avec une ablation du sein droit, une chimiothérapie et une radiothérapie. Elle a ensuite fait reconstruire sa poitrine mais les traces du terrible combat qu'elle a mené sont encore très visibles sur sa peau. Pour tourner la page, elle a choisi de faire recouvrir ses cicatrices par un tatouage. L'idée c'est de camoufler, de faire disparaître tous les stigmates de la maladie.
Bien entendu, ce type de pratique n'est pas anodin. Il nécessite un avis médical. Il faut notamment évaluer si le corps de la patiente peut supporter d'être tatoué. Et tenir compte des risques éventuels d'effets secondaires, y compris à long terme. Il faut savoir entre autres qu'avec le temps, une partie de l'encre de tatouage est absorbée par notre corps, et est stockée dans les ganglions lymphatiques. Or ces ganglions font partie de notre système immunitaire : leur rôle est de filtrer les toxines. Si l'encre vient à s'y accumuler, le phénomène peut entraver le bon fonctionnement des ganglions. Les professionnels préconisent donc d'éviter un trop grand nombre de tatouages ainsi que des tailles raisonnables.
De plus, le tatouage peut aussi exposer à des risques dermatologiques. Selon une chercheuse belge qui a étudié la question, une personne peut développer une allergie plusieurs années après avoir été tatouée, car les rayons du soleil peuvent dégrader les colorants injectés dans la peau.

" Y a-t-il des insectes fainéants ? "
C'est bien connu, les fourmis sont de véritables modèles d'organisation et d'ardeur au travail. Et pourtant, d'après les observations de certains spécialistes, une bonne partie d'entre elles semble ne rien faire. Mais alors, à quoi servent ces fourmis qui paraissent inactives ?



Matière Grise Ce programme est disponible sur Auvio.

  • Faire disparaitre la migraine ?

    31/12

    La société de radiologie interventionnelle de Washington a publié, lors de sa réunion annuelle, une nouvelle approche sur le traitement de la migraine. Il doit encore faire ses preuves, mais les espoirs sont permis.

  • Pourquoi a-t-on du mal à courir dans nos rêves ?

    31/12

    Des bandits, une situation stressante… Vous essayez de courir, de fuir, mais vos jambes ne suivent pas. Un peu comme si, tout à coup, elles se mettaient à peser 1 tonne chacune… Si cette description vous rappelle quelque chose, vous faites partie des très nombreuses personnes à faire le rêve le plus frustrant du monde : ne pas pouvoir... ... voir plus