La Deux

22:45 - Lundi 20 mars

Livrés à domicile - Spéciale prison Spéciale à la Prison d'Ittre

Revoir ce programme en vidéo

Livrés à domicile - Spéciale prison
  • Durée : 00:52
  • Controle parental : Pour tous

C'est un numéro de LAD exceptionnel. Pas d'intérieur cosy de lecteur, cette fois, mais la froideur spartiate des cellules, l'anonymat de la salle des visites, la rigueur rectiligne des couloirs grillagés. La prison est-elle forcément un lieu de perdition ? Les livres peuvent-ils y trouver une place, voire changer la vie de certains et les mener sur le chemin de la réinsertion ? Ces questions sont au coeur de la démarche de l'équipe de l'émission, qui veut croire au pouvoir du livre.

Livrés à Domicile a donc passé une journée derrière les barreaux pour en ramener une émission forcément militante. Par définition, ceux qui sont enfermés pour plusieurs mois voire plusieurs années ont commis des faits graves. Les placer devant une caméra, leur donner la parole, est une responsabilité. Mais comme le rappelle la directrice de la prison en fin d'émission, la justice, en démocratie, consiste à priver quelqu'un de sa liberté, et uniquement de sa liberté : ses autres droits sont maintenus. Le droit le plus important, c'est peut-être celui de l'accès à la culture et au savoir, clé essentielle de la réinsertion.

L'humoriste Philippe Geluck, père du célèbre Chat a accepté l'invitation de LAD. Il rencontrera un détenu sous le regard discret d'un agent pénitentiaire. Il militera pour la libération par le rire. Quant à Nan Aurousseau, il donnera de précieux conseils à un autre détenu. " Utilise le temps qui t'est donné " dira cet ancien tôlard qui a mis sa longue peine à profit pour rebondir à travers la lecture, d'abord, l'écriture ensuite. Aujourd'hui, près de quarante ans après sa libération, Aurousseau, auteur et cinéaste, est fier d'avoir tracé sa route en toute liberté, mais sans jamais replonger.

Livrés à domicile Ce programme est disponible en vidéo.