La Trois

22:50 - Vendredi 12 juillet

Les Noces de Figaro de W.A. Mozart Opéra de Liège - avec Jodie Devos - direction musicale : Christophe Rousset

Revoir ce programme en vidéo

Les Noces de Figaro de W.A. Mozart
  • Durée : 02:51
  • Controle parental : Pour tous

L'argument :
Figaro, valet du Comte Almaviva, doit épouser aujourd'hui Susanna, camériste de la Comtesse. Alors qu'il se prépare à emménager dans une nouvelle chambre, il s'aperçoit que plusieurs obstacles jalonnent son chemin...
Bien qu'il vienne d'abolir le droit de cuissage, le Comte poursuit Susanna de ses assiduités et s'ingénie à retarder les noces. De son côté, la vieille Marceline détient une promesse de mariage de Figaro qu'elle entend faire valoir avec l'aide du Dr. Bartolo, ennemi juré du valet.
Par ailleurs le page Chérubin, jeune adolescent amoureux de toutes les femmes et plus particulièrement de la comtesse, sa marraine... se trouve toujours là où il ne faut pas : sous une table, derrière un fauteuil....
Quant à Basilio, le maître de musique, il redouble de manigances...

L'œuvre :
En 1786, au Burgtheater de Vienne, Mozart et Da Ponte créent Le Nozze di Figaro, deux ans après que Beaumarchais ait obtenu un succès extraordinaire avec La Folle Journée ou Le Mariage de Figaro, un succès parmi les plus importants de l'histoire du théâtre français.
Au printemps 1793, dans les semaines qui suivent l'exécution de Louis XVI, l'opéra de Mozart est donné à Paris pour la première fois, certes dans une version singulière, en français, sans les récitatifs qui ont été remplacés par de très larges extraits de Beaumarchais.
À la faveur de confusions, équivoques et pièges, Le Nozze di Figaro évoque avec subtilité les visages des sentiments amoureux. Prédateur libertin, adolescent passionné et jeune fiancé se retrouvent finalement à la merci du charme et de la ruse des femmes.
Premier des trois opéras que Mozart et Da Ponte conçurent en commun, il mêle légèreté, mélancolie et crépuscule. On y discerne au lointain les feux de la Révolution française.
Ce merveilleux caprice, cet opera buffa, porte en lui les pulsations troublantes d'un sang nouveau. La fin du monde ancien est proche. Des masques et des têtes vont tomber sans doute, mais le désir, la jalousie et les blessures intimes demeurent.
Le metteur en scène Emilio Sagi place sa réflexion sur l'œuvre dans le moment de sa création et tente d'en saisir les enjeux contemporains de l'époque de son écriture, de sa composition.
Le Nozze di Figaro évoque la fin d'un monde, celui des privilèges de l'aristocratie. Mais la République a-t-elle vraiment fait disparaître ce système ?
Pour cette nouvelle production des Nozze di Figaro, l'Opéra Royal de Wallonie-Liège accueille un fin connaisseur de la musique de Mozart, le chef d'orchestre et claveciniste français Christophe Rousset. Il dirigera les solistes, l'Orchestre et les Choeurs de l'Opéra, et accompagnera également les récitatifs au pianoforte.

Avec l'Orchestre et les Chœurs de l'Opéra Royal de Wallonie-Liège sous la direction de Christophe Rousset
Mise en scène : Emilio Sagi
Avec Judith van Wanroij (la comtesse Almaviva)
Mario Cassi (le comte Almaviva)
Susanna (Jodie Devos)
Figaro (Leon Kosavic)

Les Noces de Figaro de W.A. Mozart Ce programme est disponible sur Auvio.