La Trois

04:50 - Jeudi 14 septembre

Dites-moi - Philippe Geluck (Boucle de nuit)

Dites-moi - Philippe Geluck
  • Durée : 00:59
  • Controle parental : Pour tous
  • Thématique : Culture

2000
Vivre avec lui, paraît-il, est un charme. Présent, fin cuisinier, Philippe Geluck serait-il l'homme parfait ? Menant une existence simple et saine au milieu des siens, Philippe Geluck ose encore parler du bonheur après vingt-deux ans de mariage, un bonheur qu'il cultive précieusement, ayant fait le choix par exemple de quitter les planches pour voir ses enfants grandir. Sa formule du paradis familial : garder sans cesse les sens en éveil pour mieux apprécier ce et ceux qui l'entourent.
Né dans une famille d'artistes (un père dessinateur-caricaturiste et distributeur de films de l'Est qui lui fait côtoyer Forman et Polanski, une mère chanteuse lyrique, un frère graphiste, un grand-oncle célèbre à Broadway...), Philippe Geluck va suivre la même voie à sa façon. A 13-14 ans, ses premiers dessins sont publiés, à 18 ans, il expose aux côtés de Dali et de Folon, à 20 ans il sort un petit livre illustré : « Les métiers oubliés », dans le quel il s'amuse à représenter le chasseur d'autographe, le crêpeur de chignon ou le bailleur de fonds... Et puis il y a ses études de comédien à l'INSAS qui lui font découvrir les joies de la scène. On le verra dans « Un certain Plume » de Michaux mais aussi au cinéma dans Benvenuta d'André Delvaux. Avec des amis, il crée le Théâtre Hypocrite. C'est en 83 que naît Le Chat dans le supplément Temps libre du Soir.
Malgré sa vie publique qui l'emmène aujourd'hui jusqu'à Paris, Philippe Geluck est un homme discret, d'une grande pudeur, qui préfère parler de ce qu'il fait plutôt de ce qu'il est. Un être doux, malgré son humour corrosif, qui utilise sa notoriété pour des causes utiles. Bouleversé par ce qu'on a appelé en Belgique « les affaires », Philippe Geluck continue à être présent auprès des parents des petites victimes. Il rend aussi visite aux enfants malades dans les hôpitaux. Quant à son maître à penser, il s'agit de Frédéric Dard. Un homme généreux, ruisselant d'amour et de générosité qui fut l'une des plus belles rencontres de sa vie.