Archives - Itinéraire d'un pianiste pluriel - Jean-François Maljean (Boucle de nuit)

Archives Sonuma
  • Durée : 00:36:46

Reportage réalisé en 1999. Portrait d'un musicien inclassable. Accompagnateur de Pierre Rapsat, créateur du groupe de ragtime Smoky Mokes, comparse de Christian Willems avec qui il forme un duo, Jean-François Maljean entame une nouvelle étape de sa carrière comme pianiste solo. Son dernier album "Légendes" lui a été inspiré par les paysages majestueux des Fagnes. Grâce à ce retour aux sources, ce Verviétois d'origine proche de Keith Jarrett ou de George Winston, semble avoir trouvé un équilibre idéal. Jean-François Maljean a 12-13 ans lorsqu'il se branche sur l'émission "Salut les copains" qui distille les tubes du moment. A l'université, ses penchants musicaux s'orientent vers ce qu'on définit comme la bonne chanson française. C'est Pierre Rapsat qui, le premier, va réussir à lui donner le goût du rock. Il rencontre Steve Houben, et poursuit son écolage. Il se met à acheter les disques de Chick Corea. Content de sortir du carcan de sa formation musicale classique, Jean-François Maljean devient co-arrangeur et claviériste de Pierre Rapsat et s'achète son premier synthé. L'envie de monter son propre groupe le démange. Ainsi naît le Smoky Mokes. Avec Jacques Stotzem à la guitare, ils se lancent dans des ragtimes endiablés. Jean-François Maljean s'envole alors parfaire sa formation à Boston. Il écoute les pianistes américains, Keith Jarrett et George Winston, et s'initie aux joies du jazz. Aujourd'hui encore, les jams entre copains lui procurent un immense plaisir. Une nouvelle étape de sa carrière est franchie lorsqu'il se met à chanter aux côtés de Christian Willems. Très différents de par leurs origines, leur look, leurs goûts musicaux, le duo réussit à créer un son original. Leur clip de "116e rue" restera dans les annales. Tourné dans une piscine désaffectée, les deux musiciens-chanteurs finissent en lambeaux dans un décor qui s'écroule progressivement. Né à Verviers dans une famille de médecins, Jean-François Maljean reste fidèle à ses racines et profondément attaché au plateau des Fagnes qui lui a inspiré les ballades nostalgiques de son album : "Légendes". Le dessinateur René Hausman, issu de cette région, dit avoir été lui aussi influencé par la lumière de ces paysages majestueux. Grâce à ce retour aux sources, Jean-François Maljean semble avoir trouvé un équilibre idéal. Ses qualités majeures sont la simplicité, l'ouverture d'esprit. Sa musique à la fois accessible et de qualité le rapproche de son public. Appréciée à l'étranger et particulièrement dans les pays asiatiques, sa musique serait-elle devenue universelle?

  • Réalisateur Mbre Interne Personnel : Barré Pierre
  • Conseiller : Loreau Thierry
  • Producteur : Jacques de Dixmude Benoît
  • Caméraman : Bougard Daniel
  • Ingénieur du son : Vanderslagmolen Vic
  • Monteur : Lombard Anne
  • Mixeur : Gosselin Jean-François