RTBF .be

Comment et pourquoi nourrir les oiseaux ? - RTBF Vis ta mine

Vis Ta Mine !

  • La Deux
Vis Ta Mine !

Comment et pourquoi nourrir les oiseaux ?

  • Nourrir les oiseaux en hiver peut paraître un geste anodin. C'est pourtant une action très utile ! Non seulement parce que le nourrissage est un soutien important pour les oiseaux qui ne trouvent plus nécessairement assez de nourriture à l'état naturel dans l'environnement. Mais aussi parce que cette activité offre des bienfaits psychologiques à ceux qui s'y adonnent !

    Nourrir les oiseaux en hiver est très utile car ils ont moins de nourriture disponible, et ce manque de nourriture peut leur être fatal. Une mésange peut perdre 10 % de son poids, en une seule nuit ! Une seconde raison, c'est que c'est aussi un plaisir que vous vous offrez. Et pas un plaisir anodin, un vrai plaisir qui fait du bien au moral !  Le nourrissage des oiseaux offre des bienfaits psychologiques à ceux qui le pratiquent, en leur permettant de se connecter à la nature : c’est ce qu'a démontré récemment une étude anglaise.

    L'étude : de Daniel Cox et Kevin Gaston, deux chercheurs anglais qui se sont penchés sur les motivations des personnes à nourrir les passereaux dans leurs jardins. L'étude menée durant un an dans trois villes au nord de Londres montre que regarder les oiseaux relaxe. Les chercheurs n’ont fait qu’interroger les personnes sur leur ressenti personnel à regarder les oiseaux sans mesurer leur véritable état de stress, l’étude montre qu’il y a un potentiel à se " sentir " mieux face aux va-et-vient des volatiles sur les mangeoires !"  L'étude montre aussi qu'alimenter augmente le sentiment d’être détendu et connecté à la nature. Et plus on observe les oiseaux dans la journée, plus on se sent bien !" Donc si vous êtes stressé, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire ! Installez une mangeoire à oiseau !

    La préférence d’Isabelle va aux modèles super-simples à fabriquer soi-même, plutôt qu'au mangeoires design. Le modèle qu’elle vous conseille est celui du projet BirdLab, un projet de science participative qui a lieu depuis plusieurs années en hiver, et qui propose à chacun de placer deux mangeoires-types chez lui, de nourrir les oiseaux, et d'envoyer ses observations aux scientifiques via une application dédiée. Sur le site de BirdLab (http://vigienature.mnhn.fr/vigie-manip/birdlab), on trouve un tutoriel pour fabriquer soi-même très facilement ces mangeoires avec deux planches d’environ la taille d'une feuille A4 (21 x 29,7 cm) ; des baguettes pour les bords, et des tasseaux épais et de 2 m de long pour créer les pieds(20 x 20 mm environ) . Des petits clous, un marteau, et le tour est joué !

    Si des chats rodent dans le jardin, placez la nourriture à 1,75 de hauteur minimum. Placez-la pas trop loin des buissons ou des arbres qui permettront aux oiseaux de surveiller les alentours avant d’aller manger et de déguster le menu que vous leur offrez en toute quiétude, à l’abri de leurs prédateurs. Ne placez en tout cas pas les mangeoires sur ou près d’une fenêtre. La vitre reflète le feuillage et trompe les oiseaux qui risquent alors de se heurter à la fenêtre et de se blesser gravement en pensant voler vers un abri.

    Qu'est-ce qu'on leur donne à manger ?

    Si vous le pouvez, préférez les graines de tournesol ou les mélanges de graines pour oiseaux de jardin. On peut leur donner du pain, des restes de fruits ou de repas mais en quantité limitée et en respectant quelques précautions. Il faut émietter le pain et ne pas en mettre en grandes quantités, éviter les agrumes, les aliments salés, le lait ou les aliments cuits ou les boules de graisse végétale.

    Et essayez aussi dans la mesure du possible d'éviter les boules réalisées à base d'huile de palme, provenant de plantations issues de la déforestation de forêts tropicales. Certains vendeurs spécialisés en graines destinées aux oiseaux sauvages proposent des boules certifiées sans huile de palme. Si vous voulez réaliser des boules, utilisez des mélanges de graines pour oiseaux, si possible bio, et de la graisse végétale à friture. Certains proposent de les fabriquer avec du beurre ou du saindoux mais tous les ornithologues ne sont pas d'accord avec ça, car ces graisses animales pourraient causer des problèmes cardio-vasculaires même chez les oiseaux ! Dans tous les cas, n'utilisez jamais pour cela ni de graisse salée ou fumée, ni de la graisse usagée car celle-ci pourrait être toxique pour les oiseaux.

     

    Combien de fois par jour doit-on mettre de la nourriture ?

    A partir du moment où vous commencez, il faut être régulier et proposer de la nourriture une fois par jour. On nourrit à partir du moment où le froid s'installe, et on n'interrompt pas le nourrissage avant le printemps ! Les oiseaux prennent vite l'habitude de venir se servir, alors si on arrête, on les prend au dépourvu. Un dernier petit conseil...il faut en effet veiller à leur mettre régulièrement de l'eau à disposition, surtout lorsqu'il gèle et que les points d'eau naturels ne leur permettent pas de s'abreuver...

    Conseil livre (concours) : Si vous voulez attirer des espèces spécifiques dans votre jardin, je vous conseille vivement le livre de Philippe Moës, " Jardin à plumes ", paru aux Editions Weyrich.

    Nourrir les oiseaux en hiver

    Isabelle vous propose un atelier bricolage pour construire une mangeoire.

  • Nourrir les oiseaux en hiver

    • Cliquez pour visionner

      Nourrir les oiseaux en hiver

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles