RTBF .be

Slimane : "on va aller de plus en plus loin en tant que coach" - RTBF The voice belgique

The Voice Belgique

Slimane : "on va aller de plus en plus loin en tant que coach"

  • Pourquoi est-il revenu dans son fauteuil rouge ? Est-il vraiment plus exigeant cette année ? Qui est le plus redoutable ? A mi-parcours des Blind auditions, le coach a répondu à nos questions.

    A trois émissions de la fin des Blinds, force est de constater que le "buzzer fou" n’est plus ! Si l’année dernière à ce stade son équipe affichait presque complet, cette fois-ci il lui reste encore de belles places à pourvoir.

    Pour sa deuxième année dans son rôle de coach, Slimane nous a démontré qu’il comptait faire les choses différemment… mais avec une énergie inchangée et toujours cette furieuse envie de partager, lui qui était à la même place que nos Talents il y a quelques années.

    C’est un Slimane "assagi" et "réfléchi" que nous avons rencontré.

    Pourquoi avoir renouvelé l’aventure The Voice Belgique ?

    Slimane : "on va aller de plus en plus loin en tant que coach"

    Slimane : "on va aller de plus en plus loin en tant que coach" - © Tous droits réservés

    Parce que j’avais vécu une année extraordinaire l’année dernière, que j’ai rencontré des Talents incroyables, que j’ai vécu une expérience humaine folle que ce soit avec les coachs, avec les Talents ou avec les équipes de production. Je ne m’imaginais pas regarder la saison de cette année en me disant que je n’allais pas être dedans.

    La seule question qu’on se pose tous avant de revenir c’est 'est-ce qu’on va revivre des émotions aussi fortes que celles qu’on a déjà vécues', et pour ma part c’est déjà le cas. Rien que pour ça la saison est gagnée. On passe de super moments, il y a déjà des propositions incroyables, on sait qu’on va aller de plus en plus loin en tant que coach.

    Que pensez-vous du niveau des Talents cette saison ?

    Vraiment incroyable avec encore plus d’ovnis, de Talents extraterrestres qui sortent de nulle part. Ça promet des beaux Duels, des beaux Lives, on a tous hâte de pouvoir travailler avec eux parce que tous offrent une proposition et ça fait du bien.

    Changement de stratégie cette année, le "buzzer fou" c’est fini ! Slimane est-il devenu plus exigeant ?

    Je ne sais pas si c’est de l’exigence, c’est peut-être un peu plus de sagesse et de réflexion avant de buzzer. Même si parfois je le fais assez instinctivement, j’y suis allé rapidement. Mais j’essaye de me contrôler un peu plus.

    La nouvelle règle du coach bloqué, vous en pensez quoi ?

    Moi je suis fan de cette nouveauté (rires). Je suis super content, ça m’a permis de choper un super Talent, je suis passé à côté d’un super Talent aussi… Mais ça crée du mouvement dans l’émission, du rythme et puis on rigole bien.

    Vous avez bloqué Matthew, est-il le coach le plus redoutable ?

    Il a gagné l’année dernière donc forcément on se méfie de lui. Je sais qu’il est super fort. Après, pour moi tous les coachs sont redoutables, il faut faire gaffe à tout le monde. Que ce soit Matthew, Vitaa ou Typh, c’est pareil.

    Cette année, une petite nouvelle a fait son arrivée sur le banc des coachs, Typh Barrow. Comment s'en sort-elle ?

    Elle s’en sort incroyablement bien, moi j’ai été étonné dès les premiers Blinds de tout ce qu’elle était et de tout ce qu’elle arrive à être avec les Talents. Je pense que vous allez découvrir une saison pleine de renouveau avec malgré tout, tout ce qu’on aime de cette émission, c'est-à-dire des gens qui rêvent et qui réalisent leur rêve et d’autres qui essayent de les aider.

    Slimane et Soraya, lors de la saison 7.

    Slimane et Soraya, lors de la saison 7. - © Tous droits réservés

    Slimane : "on va aller de plus en plus loin en tant que coach"

    Slimane : "on va aller de plus en plus loin en tant que coach" - © Tous droits réservés

    Avez-vous gardé des contacts avec des anciens Talents ?

    Oui, avec plusieurs. J’ai décidé de produire Soraya, ma finaliste, et de commencer à faire des chansons. Elle a d’ailleurs fait ma première partie à Forest National. Avec Andréa, on est en train de travailler sur un album de reprises de fado et elle a fait ma première partie à l’Olympia le 20 novembre. J’ai fait une chanson à Adrien, j’ai invité Lucas à chanter avec moi à Forest National... J’essaye de les voir le plus possible.

    De gagnant dans The Voice France à coach dans The Voice Belgique, l’émission a-t-elle changé votre vie ?

    Totalement, ma vie elle a changé quand je suis venu chanter 'A fleur de toi' devant les quatre sièges et elle continue de le faire !

    Vos parents ont toujours été d’un grand soutien tout au long de votre parcours, sont-ils fiers de ce rôle de coach ?

    Oui, bien sûr. En France, on n’a pas la chance de voir l’émission mais je pense qu’ils seraient surpris de me voir aussi fou pour un programme télé ! Ils sont contents que la boucle soit bouclée.

    The Voice Belgique vous donne rendez-vous chaque mardi à 20h20 sur La Une.

    À lire aussi

    • Cliquez pour visionner

    • Cliquez pour visionner

    • Cliquez pour visionner