RTBF .be

Wes Anderson, le plus dandy des texans - RTBF Tellement cine

Tellement Ciné

  • La Deux
Tellement Ciné

Wes Anderson, le plus dandy des texans

  • Quoi ?! Wes Anderson vient du Texas et ne porte ni chapeau de cow-boy ni bottes en cuir ? Oui, pour le coup, il est plutôt complet de velours et cheveux longs. C'est cependant l’un des réalisateurs phares de sa génération. À 48 ans, le dandy texan sort, avec Isle Of Dogs, son deuxième film en stop-motion (à la manière des studios Aardman) et son 9e long-métrage, en tout. Pour l’île aux chiens, il remportera l’Ours d’argent du meilleur réalisateur au festival de Berlin en février.

    L’île aux chiens, mais quel drôle de nom pour un film ! On suit les aventures du jeune Atari qui a perdu son chien Spot. Dans une vingtaine d’années dans la ville imaginaire de Megasaki, dans un Japon dystopique, le maire corrompu Kobayashi envoie tous les chiens de la ville sur une île à déchets, suite à une épidémie de grippe canine. Le premier à être envoyé sur cette fameuse île, c’est Spot. Avec l’aide d’une bande de cinq autres chiens, Atari part à la recherche de son fidèle compagnon.

    C’est le deuxième film en stop-motion (animation où entre chaque prise de vue, les objets de la scène sont légèrement modifiés) du réalisateur, après le succès de Fantastic Mr Fox en 2010, adapté du roman de Roald Dahl. A l’écriture, il retrouve ses comparses habituels : Roman Coppola (fils de) et Jason Schwartzman.

    Le casting vocal en français est aussi impressionnant que le casting original. La France est le seul pays pour lequel Wes Anderson a choisi lui-même le casting puisqu’il connaît très bien le cinéma français et ses acteurs. On retrouve Romain Duris, Jean-Pierre Léaud, Isabelle Huppert, Vincent Lindon, Léa Seydoux, Mathieu Amalric, Daniel Auteuil et Louis Garrel, pour ne citer qu’eux.

    Une griffe repérable entre mille

    La symétrie, comme une obsession dans tous ses films.

    La symétrie, comme une obsession dans tous ses films. - © Tous droits réservés

    Wes Anderson, c’est un réalisateur élégant, symétrique, un maître de la composition, un dandy fan d’ambiances rétro et de décors pensés dans le moindre détail, volontairement artificiels. C’est aussi le plus français des texans : il habite depuis plusieurs années à Paris. C’est surtout un réalisateur fidèle en amitié : Bill Murray, les frères Wilson, Jason Schwartzman, … tous se retrouvent quasiment à chaque fois dans ses films. Dans sa filmographie, on retrouve les films comme Bottle Rocket, Rushmore, La famille Tenenbaum, the Darjeeling Limited, Moonrise Kingdom, The Grand Budapest Hotel.

    Peut-être l’avez-vous déjà remarqué mais dans tous les films du réalisateur, en plus des ambiances et des symétries, il semblerait que les enfants agissent constamment comme des adultes et les adultes agissent comme des enfants. On y retrouve aussi souvent des familles dysfonctionnelles.

    Hommage à la culture nippone

    Estampe de Hokusai, la grande vague de Kanagawa.

    Estampe de Hokusai, la grande vague de Kanagawa. - © Tous droits réservés

    Avec ce film, Anderson rend hommage à toute une série de réalisateurs japonais, à la culture nippone en général. Sa plus grande influence est Akira Kurosawa. Wes Anderson tire aussi son inspiration de deux maîtres de l’estampe -ces images produites par impression d’une planche gravée représentant des scènes de la vie quotidienne- Hiroshige et Hokusai.

    Les critiques semblent unanimes : une petite pépite. A Tellement Ciné, il nous tarde que vous le découvriez !

    Voir

Prochaines émissions

  • Mardi 24 avril - 22:55 - La Deux Tellement Ciné Express

    On démarre sur les chapeaux de roues avec ce qui serait le...

  • Jeudi 26 avril - 00:35 - La Deux Tellement ciné (Boucle de nuit)

    On démarre sur les chapeaux de roues avec ce qui serait le...

  • Jeudi 26 avril - 22:05 - La Deux Tellement ciné

    On démarre sur les chapeaux de roues avec ce qui serait le...

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles