RTBF .be

Lost Highway, l'énigme intemporelle - RTBF Tellement cine

Tellement Ciné

  • La Deux
Tellement Ciné

Lost Highway, l'énigme intemporelle

  • Un réalisateur aux multiples talents, un thriller culte et une critique pointue, voilà le résultat du succès de David Lynch et de son film Lost Highway. Sorti en 1997, il fait son grand retour dans nos salles sombres cette semaine.

    Cinéaste, scénariste, photographe, musicien et peintre, on peut dire que David Lynch a plus d’une corde à son arc. Surréaliste et novateur, il est reconnu pour sa façon de déranger et offenser son public avec une imagerie parfois violente et une conception sonore méticuleuse. Son succès lui vient du Grand Prix du Festival d'Avoriaz et le César du meilleur film étranger pour Elephant Man, sorti en 1980. Dix ans plus tard sort Twin Peaks, un crime dans une ville mystérieuse, devenue culte grâce à l’audacieux mélange de drame, thriller et fantastique absurde.

    Lost Highway to Hell

    Lost Highway, l'énigme intemporelle

    Lost Highway, l'énigme intemporelle - © Tous droits réservés

    Lost Highway est l’exemple parfait du film noir contemporain. Sa sortie remonte à 1997 et raconte l’histoire de Fred Madison, un saxophoniste de Los Angeles qui soupçonne sa femme de le tromper. Sa personnalité de mari jaloux le pousse à tuer sa femme... À moins que tout ne se passe dans sa tête ? L’histoire pourrait alors être celle d’un assassin schizophrène racontée par ses différentes personnalités. On sait que le réalisateur aime filmer l’esprit humain et il se pourrait qu'il ait décider de poser ici sa caméra à l’intérieur du cerveau de son personnage principal.

    Entre anxiété et fascination

    Lost Highway, l'énigme intemporelle

    Lost Highway, l'énigme intemporelle - © Tous droits réservés

    Dans le film, on retrouve les influences d'Alfred Hitchcock, “le maître”, selon Lynch. Certains le comparent à Vertigo pour la ressemblance entre les personnages de Kim Novak et de Patricia Arquette. Un mélange de complexité et de pensées irrationnelles à la limite de la pathologie qui ne sera pas récompensé au box-office américain avec un peu moins de 4 millions de dollars de recettes. Les 400 000 entrées en France semblent en comparaison considérables pour un film à l’aspect expérimental. Quand les critiques découvrent le film, ils n’en ressortent que déroutés et subjugués à la fois. Que ça plaise ou pas, Lost Highway aura marqué les esprits ! Raison de plus pour aller le voir sur grand écran et se plonger, ou se replonger, dans cet univers déroutant.

    Lost Highway : de retour en salles

  • Lost Highway : de retour en salles

    • Cliquez pour visionner

      Lost Highway : de retour en salles

Prochaines émissions

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles