RTBF .be

Alita : Battle Angel, une chimère devenue enfin réalité ! - RTBF Tellement cine

Tellement Ciné

  • La Deux
Tellement Ciné

Alita : Battle Angel, une chimère devenue enfin réalité !

  • Point commun amusant entre deux sorties de la semaine, deux adaptations live de manga cultes japonais ! Si Nicky Larson, popularisé par le Club Dorothée, passe à la moulinette de "La Bande à Fifi", la troupe comique française menée par Philippe Lacheau, il en va tout autrement pour Alita, un projet rêvé par James Cameron depuis près de 20 ans.

    Au début des années 2000, le cinéaste visionnaire James Cameron se remet doucement du succès retentissant de Titanic (11 Oscars à la clé en 1998 ainsi que de nombreuses autres récompenses dans le monde entier). Il en profite pour annoncer qu'il a acquis les droits du manga Gunnm de Yukito Kishiro (Battle Angel Alita au pays de l'Oncle Sam) après l'avoir découvert grâce à Guillermo del Toro. La version française publiée en 1995 présente une héroïne nommée Alita, une cyborg amnésique retrouvée dans une décharge par un cyber-docteur qui la ramène à la vie. Rapidement, cette dernière découvre qu'elle possède une force insoupçonnée... Une base en or pour celui qui a révolutionné la science-fiction sur grand écran avec Terminator 1 (1984) et (1991), Abyss (1989) et Aliens, le retour (1986) ! Si tout semble se mettre en place, Cameron annonce pourtant la mise en pause d'Alita - à titre provisoire - pour se consacrer à Project 880, une idée tout aussi ambitieuse qui sera bientôt baptisée Avatar... 

     

    Une planète bleue, des Na'vi et une infime lueur d'espoir

    Avatar devrait connaitre dans les années à venir de multiples suites d'après son créateur James Cameron.

    Avatar devrait connaitre dans les années à venir de multiples suites d'après son créateur James Cameron. - © Tous droits réservés

    L'épopée en 3D et véritable merveille technologique qui a remué le monde en 2009 relance un temps la machine Alita. Le blockbuster Avatar demeure à ce jour le plus gros succès au box office mondial avec près de 3 milliards ! Mais James Cameron semble plus attiré par le potentiel de son univers bleu en planifiant d'emblée Avatar 2, 3, 4 et sans doute 5... Conséquence ? Il tourne le dos à son héroïne nippone, du moins pour un temps. Il faut attendre 2015 pour avoir une signe de vie plus que rassurant : Robert Rodriguez (Une Nuit en enfer, Sin City et la série Spy Kids) est annoncé aux commandes d'Alita sous la supervision directe de Cameron lui-même. Et la prétention du réalisateur mexicain est très claire : il ne souhaite pas s'approprier Alita comme un projet qui reposerait sur ses seules épaules. Son objectif premier est de transposer avec une extrême fidélité l'histoire comme Cameron l'aurait fait. L'ombre du canadien plane donc en permanence sur les gros yeux globuleux de la cyborg ultra-puissante qui va finalement atterrir dans les salles obscures en 2019.

     

    Prouesses visuelles et aspirations numériques

    James Cameron et Robert Rodriguez

    James Cameron et Robert Rodriguez - Photo Credit: Rico Torres

    Fidèle aux prouesses qui ont fait la renommée de l'univers cinématographique cameronien (par exemple la révolution dans le domaine des effets spéciaux initiée avec Terminator 2 : Le Jugement dernier), Alita se devait d'être à la hauteur sur le plan esthétique et technologique. Performance capture, crédibilité de l'univers mis en place, qualité des images de synthèse qui font cohabiter personnages virtuels et et décors réels, soin dans la mise en scène des séquences d'action sont autant de preuves des ambitions de ses auteurs qui n'en oublient pas pour autant de fouiller le parcours émotionnel de leur héroïne. Si l'on imagine sans détour que le film est pensé comme le premier chaînon d'une saga future, il reste à espérer que le film parviendra à attirer du public, ce qui est loin d'être évident dans le contexte ultra-concurrentiel des grosses productions d'aujourd'hui. On se souvient il y a quelques mois de Mortal Engines, projet porté  par Peter Jackson, cinéaste prestigieux et jamais avare dans le grand spectacle, qui s'est soldé par un échec cuisant (80 millions de dollars de recette pour un budget de 100 millions). On espère toutefois qu'Alita : Battle Angel, qui s'appuie sur un beau casting avec Christoph Waltz, Jennifer ConnellyMahershala Ali (Green Book) et Rosa Salazar, saura faire la différence. Mais à quelques semaines de la sortie de Captain Marvel, première super-héroïne de l'écurie Marvel qui a droit à son film solo, on peut craindre que le public américain ait le regard exclusivement tourné vers celle qui fera la différence au sein du fameux MCU (Marvel Cinematic Universe).

    Mais le nom de Cameron n'est-il pas associé au mot succès, et ce sans exception ? On espère pour lui que c'est toujours le cas. 

Prochaines émissions

  • Vendredi 22 mars - 20:05 - La Deux Tellement ciné

    Dans Us de Jordan Peele, des parents emmènent leurs...

  • Dimanche 24 mars - 12:45 - La Deux Tellement ciné

    Dans Us de Jordan Peele, des parents emmènent leurs...

  • Lundi 25 mars - 01:10 - La Deux Tellement ciné

    Dans Us de Jordan Peele, des parents emmènent leurs...

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles