RTBF .be

La Première télé d'Elodie de Sélys - RTBF Sans chichis

  • La Deux
Sans chichis

La Première télé d'Elodie de Sélys

  • La première télé d’Elodie de Sélys ? Une apparition dans un émission d’été, le 3 août 2004, pour présenter le jeu de l’année « l’Odyssée des Volontaires » …

    Elle y minaude un peu .. mais elle a des excuses, elle n ‘avait que 25 ans et aucune expérience à l’antenne. Ce qui ne l’empêche pas d’y être déjà très « pro » !

    En tout cas, ces débuts marqueront le début d’une carrière éclair .

    Elodie ne pensait pas faire de la télé. Elle avait fait de brillantes études, trois diplômes universitaires : une licence en journalisme, un DEA en relations internationales, et un master en management à HEC Liège !!!

    Elle dit gentiment que c’était pour retarder le plus possible le moment où il lui faudrait travailler, mais quand même …

    Comme d’autres, elle entame sa collaboration avec la RTBF comme documentaliste et scénariste, pour une émission « jeunes » : ‘Tu passes quand tu veux », mais très vite, son joli minois et sa diction impeccable attirent l’attention,

    Et là voilà propulsée à l’antenne, pour devenir la reine incontestée des émissions d’archives : « Archives », « Zoom arrière », « Ce jour-là », sans oublier « La télé de A@Z » qui poursuit toujours son petit bonhomme de chemin sur la Deux.

    Comme si cela ne suffisait pas, elle écrit, aussi ? 3 livres à ce jour : une biographie d’Olivier Strelli (Elodie avait été tentée, un temps par des études de styliste …), puis « Mesdames, mesdemoiselles, Messieurs bonsoir » pour les 50 ans du JT, et encore « 60 belges en mai » (les souvenirs de mai 68 …) … et il y en a un autre en préparation mais chhut …

    Demain, vous la retrouverez dans une télé-réalité d’un nouveau genre : « Starters », où les candidats auront trente jours pour créer leur entreprise …

    Et aussi dans un « Génies en herbe » ressuscité devenu « Génies en web » : les écoles s’affrontent d’abord sur le net (avec Adrien Devyver comme arbitre) avant de passer sur antenne l’été prochain …

    Pas mal en huit ans, non ?