RTBF .be

Cultiver des légumes à l'intérieur en hiver, c'est possible ! - RTBF Sans chichis

  • La Deux
Sans chichis

Cultiver des légumes à l'intérieur en hiver, c'est possible !

  • Isabelle vous livre ses conseils.

    Première solution qui vous demandera peu de temps : cultiver des chicons dans sa cave ! C'est très simple ! Le chicon, c'est en fait le résultat du forçage de la racine de chicorée. Il faut pour cela cultiver dès le printemps des chicorées puis prélever leurs racines, ou simplement se procurer des racines en jardinerie ou dans une ferme...  Les racines de chicon sont rangées dans une caisse hermétique d'une vingtaine de cm de haut, l'une contre l'autre dans un mélange de terre et de terreau préalablement très bien arrosé. On laisse dépasser le collet d'au moins 2 cm hors du mélange terre-terreau afin d'éviter le pourrissement de la repousse. On placer la caisse dans une cave ou un local complètement occulté et relativement frais... Un mois plus tard, la repousse formera le chicon.

    Autre possibilité : produire ses propres champignons. Je vous ai amené des kits de culture en caisse, très faciles, que l'on trouve en jardinerie... Pour les pleurotes, pas besoin de déballer : on perce 8 trous dans les flancs de la boite, avec un couteau de cuisine, et on place la boite dans un endroit humide mais aéré, entre 15 et 18°C... Une à 3 semaines plus tard, les premiers champignons apparaissent. Chaque boite permet de faire 2 récoltes.

     

    Pour les champignons de Paris, il y a un tout petit peu plus de travail, mais vous allez le voir, c'est très limité quand même : on ouvre la boite, on retire le sachet de terre dite de gobetage, on enlève la partie supérieure du plastique qui entoure le mycélium, c'est à dire la partie végétative du champignon, et on étend la terre de gobetage dessus, sans tasser. Avec un vaporisateur, on mouille la terre avec +/- 0,5 l d'eau, et on laisse ensuite la caisse ouverte dans un endroit très humide, sombre et aéré, entre 15 et 18°C... Le seul boulot que les champignons demandent ensuite, c'est de veiller à ce que la terre reste humide. Après 4 semaines, on obtient des champignons, et on peut faire jusqu'à 3 récoltes.

     

    En attendant que ça pousse, une excellente lecture à compulser : « Une initiation à la cuisine du champignon » (Editions Marabout, 2011), de Philippe Emmanuelli, co-fondateur du célèbre Café des spores à Bruxelles, et donc grand spécialiste des champignons. C'est un bouquin rempli de recettes alléchantes et de non moins délicieuses photos de Frédéric Raevens. On y apprend aussi un tas de choses,  et notamment que le champignon contient des protéines, beaucoup d'eau (9/10e de son poids), des vitamines et des minéraux. C'est donc un aliment de choix, goûteux mais peu calorique, pour diversifier son alimentation en hiver...

    Les caissettes de champignons se trouvent en jardineries au prix de vente conseillé de 19 euros. Infos points de vente : info@jean-claude.biz

     

    Un chouette blog de jardinage avec un billet sur les chicons de cave: http://www.monpotager.net/blog/index.php/2011/11/20/233-plantation-des-chicons-endives-dans-la-cave

     

     

     

    Cultiver ses propres champignons et ses chicons chez soi

    Aujourd'hui, Isabelle vous propose de cultiver vos propres champignons et vos chicons dans votre cave dans une boîte fait spécialement pour ça

  • Cultiver ses propres champignons et ses chicons chez soi

    • Cliquez pour visionner

      Cultiver ses propres champignons et ses chicons chez soi